• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Comment arrêter de fumer ? Avec votre smartphone !

Publié par le

Arrêt du tabac : l'OMS vante les bienfaits des applications mobiles

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), institution spécialiste des problématiques de santé publique, le meilleur allié des fumeurs désireux d’en finir avec le tabac serait leur smartphone. En effet, certaines applications seraient particulièrement efficaces. Explications.

L’OMS veut favoriser la santé mobile en Europe

Pour arrêter de fumer, l’OMS préconise tout simplement de télécharger des applications mobiles spécifiques sur votre téléphone portable.

En effet, l’organisme onusien estime que ces appli ont prouvé leur efficacité et peuvent être considérées comme de vrais coaches. Dans son dernier rapport consacré à la cybersanté en Europe, elle signale que, dans 51 % des pays du Vieux continent, les autorités sanitaires encouragent le développement de la santé mobile ainsi que son adoption par la population.

Toutefois, l’OMS estime que ce n’est pas suffisant. Elle souhaiterait que l’ensemble des Etats européens propose des applis pour le sevrage tabagique correspondant aux spécificités de leur culture. Dans l’Hexagone, le Ministère des Affaires sociales et de la Santé a mis au point l’appli Tabac Info Service qui dispense conseils, encouragements et exercices pour arrêter la cigarette.

De nombreuses appli existent pour arrêter le tabac

Comme le signale le site PasseportSanté, ils existent d’autres applications consacrées à cet enjeu de santé publique et disponibles au téléchargement sur les plateformes Google Play et App Store.

Par exemple, l’appli iCoach est une création de la Commission européenne qui propose des conseils et lance des défis aux fumeurs. Et, si la tentation est trop forte, presser le bouton « Panique » déclenchera l’envoi d’un message d’encouragement.

De son côté, l’application QuitNow (« Arrêter maintenant ») veut faire vibrer la « corde budgétaire » des fumeurs. Avec une simple connexion Internet, il est effectivement possible de connaître les sommes économisées, d’échanger avec des fumeurs et d’anciens fumeurs mais aussi de découvrir le moment où cessera la dépendance physique à la nicotine.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES