Assurance santé

Comment éviter les carences en vitamine D durant le confinement ?

Publié par le , Mis à jour le 24/04/2020 à 12:28

Attention aux carences en vitamine D

Durant le confinement, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) rappelle qu’il est important de faire attention à son apport en vitamine D. Assurland fait le point pour vous.

Quelle est l’importance de la vitamine D ?

La vitamine D permet à notre organisme d'assimiler au mieux certains minéraux, le calcium et le phosphore. Le calcium est quant à lui très important pour nos os, notre cartilage, ainsi que nos dents. Il permet également à ce que nos contractions musculaires soient efficaces, que notre sang coagule correctement, et qu’on ai de bonnes transmissions nerveuses. Être en carence en vitamine D peut donc amener à ce que notre masse osseuse diminue, augmentant ainsi les risques de blessures et de fractures.

Mais cela impacte également notre système immunitaire qui sera affaibli. Chose que l’on ne souhaite pas en temps normal, mais encore moins en période de pandémie du Covid-19. De plus, en période de confinement dans laquelle nous sommes actuellement, notre pratique d’une activité physique régulière est réduite, et les risques énumérés plus hauts sont accrus.

Des risques de carence plus élevé pour les personnes âgées, à la peau mate ou foncée

Si nous sommes tous dans la possibilité de développer une carence en vitamine D, certaines personnes ont plus de risques que d’autres. C’est notamment le cas des personnes âgées, car leur peau à plus de difficulté à produire de la vitamine D. C’est également le cas pour les femmes ménopausées, les personnes dont l'ossature est déjà fragilisée, mais aussi les personnes ayant une peau mate ou foncée. Pourquoi ? Tout simplement parce que la mélanine, qui donne à la peau sa couleur foncée, absorbe les UV. Ces derniers ont donc plus de difficulté à atteindre les cellules de la couche profonde de la peau qui sont normalement l’endroit où se produit la vitamine D.

Confinement : comment éviter les carences en vitamine D ?

Heureusement, quel que soit notre âge ou notre couleur de peau, il existe différents moyens de lutter contre les carences en vitamine D et ce, même en restant chez soi à cause du confinement.

Profiter du beau temps et s’exposer au soleil

Pour limiter les carences en vitamine D, deux solutions naturelles existent. La première est de s’exposer au soleil ! Ainsi, si vous avez la possibilité de pouvoir profiter d’un jardin, d’un balcon ou d’une terrasse, essayez d’exposer vos mains, vos bras et votre visage au soleil durant 15 à 20 minutes (sans oublier la crème solaire bien évidemment).

En revanche, si vous n’avez pas d’extérieur, essayez de vous mettre à votre fenêtre quand elle se trouve face au soleil. De plus, si vous habitez proche de vos commerces, privilégiez le fait d’aller faire vos courses à pieds. Ainsi, vous profiterez du beau temps, et cela permet de faire un peu d’exercice.

Privilégier certains aliments riches en vitamine D

Pour les personnes qui ne peuvent malheureusement pas non plus profiter du soleil à leur fenêtre, ne vous inquiétez pas. En effet, le deuxième moyen de lutter contre les carences en vitamine D passe par l’alimentation. Certains aliments en sont très riches et vous pouvez facilement les intégrer à vos repas quotidiens. Quels sont-ils ? Les voici :

  • le beurre et les margarines ;
  • les produits laitiers ;
  • les poissons gras ;
  • le jaune d’œuf ;
  • le fromage ;
  • la viande ;
  • les abats.

Et pour les personnes qui ne consomment pas de produits animaux, sachez que la vitamine D se trouve également dans des aliments tels que l’avocat ou les champignons. Une autre solution existe également : les compléments alimentaires. Mais attention, ces derniers ne doivent pas se prendre n’importe quand, ni n’importe comment !

Pas de compléments alimentaires sans avis médical

Avant de prendre des compléments alimentaires, il est fortement recommandé d’avoir un avis médical. En effet, l'Anses explique que “le recours aux compléments alimentaires contenant de la vitamine D peut exposer à des apports trop élevés, ce qui peut provoquer une hypercalcémie entraînant la calcification de certains tissus, et ainsi avoir des conséquences cardiologiques et rénales".

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES