Complémentaire santé : les organismes assureurs à la peine

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Complémentaire santé : les organismes assureurs à la peine

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Complémentaire santé : les organismes assureurs à la peine

|
Consultations : 1900
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Début 2016, les cotisations d’assurance santé encaissées par les organismes complémentaires apparaissent en baisse. C’est le signe que le marché n’est pas encore parvenu à se redresser tout à fait. La faute à la généralisation de la complémentaire santé ? La réponse dans la suite de cet article.

Les cotisations en baisse de 2,6 %

Selon les dernières données chiffrées dévoilées par le Fonds de financement de la protection complémentaire de la couverture universelle du risque maladie ou « Fonds CMU », le marché de la complémentaire santé a enregistré un ralentissement de sa croissance à 1,3 % en 2015. A titre de comparaison, la croissance avait bondi de 5,1 % en 2012. Et, au premier trimestre 2016, les cotisations ont baissé de 2,6 %.

Pourquoi de tels résultats ? La loi ANI n’est pas en cause ici. Le fonds CMU évoque le nombre réduit d’acteurs sur ce marché, trois d’entre eux concentrant à eux seuls « plus de 40 % du montant des baisses constatées ».

Des chiffres faussés par des cas particuliers

Dans son dernier rapport, l’établissement public met en lumière trois cas particuliers d’organismes complémentaires pour lesquels la baisse constatée ne coïncide pas avec la baisse réelle.

Complémentaire santé : quels résultats pour les organismes assureurs ?En cause, selon le fonds CMU, des changements dans les modalités relatives à la déclaration des primes au titre du premier trimestre 2016.

Ainsi, une fois que ces cas spécifiques seront « normalisés », le fonds considère que la baisse des cotisations estimée à 2,6 % sera réduite pour atteindre 0,5 % au premier trimestre 2016.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS