• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Contamination de l'eau en bouteille d'Evian, San Pellegrino et autres

Publié par le

Des particules de plastique ont été trouvé dans 93 % des échantillons

Des chercheurs américains viennent de dévoiler les résultats d’une étude portant sur l’eau en bouteille vendue dans neuf pays. Selon leur enquête, l’eau en bouteilles de nombreuses marques serait contaminée par de minuscules particules de plastique.

Des particules de plastiques retrouvées dans les échantillons

Boire de l’eau provenant de certaines marques pourrait s’avérer dangereux pour la santé. La plateforme médiatique Orb Media vient de publier une étude menée par des chercheurs américains. Dirigée par Sherri Mason, professeure à l'université de l'Etat de New York à Fredonia, cette équipe de scientifiques a testé l’eau de plus de 250 bouteilles dans 9 pays dont le Liban ou les Etats-Unis. Selon leurs résultats, l’eau en bouteilles de différentes marques serait contaminée par de minuscules particules de plastiques. L’enquête ajoute que les dangers sur la santé sont pour le moment méconnus.

L’eau en bouteille de grandes marques testée par ces chercheurs

Mais quelles sont ces marques ? Des particules de plastique ont été trouvé dans 93 % des échantillons d’eau en bouteille de plusieurs grandes marques. Parmi elles, Aqua, Evian, Nestle Pure Life ou bien encore San Pellegrino. Dans les échantillons d’eau de ces différentes marques, les chercheurs ont trouvé du nylon, du polypropylène et du polytéréphtalate d'éthylène (PET). Pour chaque litre d’eau, les chercheurs ont ainsi trouvé 10,4 particules d'une taille d’environ 0,10 millimètres. « Je pense que cela vient du processus d'embouteillage », a indiqué Sherri Mason à l'AFP.

L’étendue des risques sur la santé reste encore méconnue

L’étude dirigée par la professeure Sherri Mason stipule également que « de l'eau dans des bouteilles en verre contenait aussi des microplastiques ». Ce n’est pas la première étude qui fait ce type de découverte. Pour rappel, une précédente enquête publiée par Orb Media avait dévoilé que l’eau du robinet contenait elle aussi des particules de plastique.

Pour ce qui est des risques sur la santé, ils restent méconnus. Malgré cela, Jacqueline Savitz, responsable Amérique du Nord pour l'ONG Oceana, indique que ces résultats doivent conduire à une limitation de la production de bouteilles d’eau en plastique. Elle déclare ainsi qu’il « est plus urgent que jamais aujourd'hui de faire en sorte que les bouteilles d'eau en plastique soient une chose du passé ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES