Corée du Sud : l'assurance santé attaque les cigarettiers

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Corée du Sud : l'assurance santé attaque les cigarettiers

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Corée du Sud : l'assurance santé attaque les cigarettiers

|
Consultations : 1764
Commentaires : 0
L'assurance santé coréenne attaque les fabricants de cigarettes

Trois fabricants de cigarettes en Corée du Sud sont dans le collimateur du service public d’assurance santé. En effet, ce dernier a annoncé le 14 avril qu’il portait plainte contre eux et réclame des dommages et intérêts de près de 37,3 millions d’euros en raison des coûts liés au tabac.

Une plainte contre Phillip Morris du British American Tobacco et KTG

L’assurance santé sud-coréen n’a pas manqué de souligner les dégâts engendrés par le tabac. L’assureur a par la suite précisé dans un commentaire rapporté par le site Le Parisien qu’il comptait poursuivre « cette plainte avec une détermination vigoureuse » tout cela pour préserver l’avenir du pays et pour permettre au système d’assurance santé de bénéficier d’une plus grande durabilité.

Le montant des dommages et intérêts est de 53,7 milliards de wons (37,3 millions d’euros) et a été calculé en fonction des dépenses que l’assureur engage auprès des patients qui ont fumé depuis plus de trente ans et qui se sont retrouvés avec un des trois cancers les plus courants engendrés par le tabac. L’assureur veut mener le combat jusqu’au bout alors que la Cour suprême de Corée du Sud avait récemment rejeté une plainte déposée par 30 patients atteints du cancer des poumons contre KT&G.

L’assurance maladie accompagne les fumeurs pour l’arrêt du tabac

En France, l’assurance maladie et les bonnes assurances santé aide les fumeurs à arrêter de fumer. Pour ce faire, elle prend en charge sur prescription médicale établie par un médecin, tous les traitements aidant les fumeurs à stopper le tabac comme l’utilisation de patch, de gomme, de pastille ou encore d’inhalateur.

Selon le site Ameli, la prise en charge est de 50 € par année par bénéficiaire et pour les femmes enceintes la prise en charge peut atteindre jusqu’à 150 € depuis le premier septembre 2011. Pour bénéficier de cette aide, il faut que les substituts de nicotines figurent sur la liste des substituts de nicotines remboursables par l’assurance maladie.

Les traitements qui ne figurent pas dans cette liste ne seront pas remboursés par la Sécurité sociale !

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS