Assurance santé

Coronavirus : bientôt un auto-test pour tous les Français ?

Publié par le

Un auto-test pour dépister le Covid-19

L’entreprise Biosynex, située en Alsace, a développé un test permettant de détecter des anticorps développés après avoir été exposé au Covid-19. Des millions d'exemplaires sont actuellement en production, et ils devraient arriver en France d’ici le mois prochain permettant ainsi un dépistage massif. Réservés aux professionnels de santé, l’entreprise souhaite pouvoir finir par mettre en place des auto-tests. Assurland fait le point.

Vers la possibilité d’un dépistage massif avec Biosynex

Récemment, la société Alsacienne Biosynex a créé un test permettant de détecter les anticorps dans le sang qui se seraient développés suite à une contamination du Covid-19. Spécialisée dans la mise en place de tests de dépistage rapide, cette entreprise a déjà commencé à produire plusieurs millions d’exemplaires de ces tests en Chine. Son directeur, Oren Bitton, explique travailler avec un “sous-traitant en Chine [...] pour avoir un volume très conséquent dans un délai très court”. En effet, le but de Biosynex est d’arriver à produire un million de tests chaque semaine. Oren Bitton précise également qu’une production sera mise en place en France “à partir du mois de mai 2020”. Cela ne devrait donc plus tarder. Mais pourquoi vouloir en produire autant en si peu de temps ?

L’objectif est simple : répondre à la demande de mettre en place un dépistage massif. Lors de sa dernière allocution, le président de la République, Emmanuel Macron, déclarait vouloir qu’il soit possible d’effectuer 500 000 tests quotidiens pour les personnes présentant des symptômes du nouveau Coronavirus. Pourquoi ? Cela permettrait de savoir qui est contaminé, ou non, afin de mettre en place une quarantaine et éviter une nouvelle vague de propagation du virus. Mais le dépistage massif serait aussi un moyen de savoir si les anticorps protègent du virus ou pas.

Mise en place d’un auto-test de dépistage du Covid-19 en France ?

Comment vont fonctionner ces tests de dépistage du Covid-19 ?

À quoi ressembleront ces nouveaux tests ? Visuellement, ils auront le même aspect qu’un test de grossesse avec deux trous et une languette. Mais leur fonctionnement différera. L’idée serait de “se piquer le doigt pour y appliquer une goutte de sang dans un des trous destiné à obtenir l’échantillon et d’y ajouter un diluant” explique le directeur commercial de Biosynex. Ensuite, selon la réaction obtenue, il sera possible de voir quels sont les anticorps qui ont pu être développés. Un résultat qui devrait pouvoir être obtenu en moins de 10 minutes, nous permettant ainsi de savoir si nous avons été en contact ou non avec le virus, et ce même sans avoir eu aucun symptôme, mais aussi si nous devons rester confinés ou non. Ces tests sont déjà présents dans certaines villes françaises dont au CHU de Strasbourg par exemple.

Une identification des tests réalisés à Paris avant leur utilisation

Avant de pouvoir être utilisés en France, ces tests doivent être vérifiés par le Centre National de Référence (CNR) à Paris. En effet, ce dernier doit s’assurer des bonnes performances du test. Une vérification qui n’inquiète pas Biosynex qui croit en ses résultats. La société espère même en arriver à pouvoir proposer ces tests sous forme d’auto-test qui seraient accessibles à tout le monde : “nous y travaillons pour mettre cela en place avant l’été mais cela nécessite des études cliniques complémentaires”. Pour l’instant, ces tests sont réservés aux laboratoires et hôpitaux et le dépistage est réalisé par un professionnel de santé.

En Bretagne, la société Biotech travaille également sur le développement d’un test sérologique dans le but de savoir si une personne peut être immunisée contre le Covid-19. L’objectif ? Obtenir un résultat en seulement 15 minutes.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES