Assurance santé

Coronavirus : le rapatriement des Français de Wuhan prévu en fin de semaine

Publié par le , Mis à jour le 28/01/2020 à 15:35

En cas de symptômes, il ne faut pas se rendre aux urgences

L’épidémie de coronavirus continue à se propager dans le monde. Une centaine de morts et 4500 cas ont été répertoriés en Chine. En France, trois patients sont toujours hospitalisés. Si le gouvernement se veut très rassurant, il vient de lancer un site internet pour informer sur cette maladie.

Déjà 106 morts et 4 500 cas en Chine

Apparu en décembre 2019 sur un marché de Wuhan en Chine, le coronavirus a déjà fait 106 morts et plus de 4 500 cas ont été répertoriés. En Europe, 3 malades sont actuellement hospitalisés en France et un autre a été confirmé en Allemagne.

Face à cette épidémie qui prend de plus en plus d’ampleur, l’OMS a corrigé son évaluation de la menace qui passe à « élevée » à l’international. Initialement, elle était considérée comme « modérée ». Une « erreur de formulation » selon un porte-parole de l’Organisation mondiale de la santé.

Pour endiguer l’épidémie, la Chine a notamment décidé de confiner les 11 millions d’habitants de la ville de Wuhan. Aujourd’hui, l’endroit à des allures de ville morte car les trains et les avions sont interdits. Idem pour la circulation des « véhicules à moteur non essentiels ».  D’autres villes chinoises ont opté pour la même stratégie. Au total, 56 millions de personnes sont privés de leur liberté de mouvement.

De son côté, la France a annoncé que le rapatriement de ressortissants depuis la Chine aurait lieu en fin de semaine. Agnès Buzyn qui s’attend à de nouveaux cas de coronavirus sur le territoire annonce qu’entre 500 et 1 000 ressortissants sont concernés par ce rapatriement.

Deux vols sont d’ores et déjà programmés. Le premier concernera les personnes qui ne présentent pas de symptômes. Le second dont la date de départ n’est pas encore confirmée aura pour mission de ramener les habitants qui sont possiblement porteurs du virus.

Par mesure de sécurité, les ressortissants qui ne présentent pas de symptômes seront isolés durant 14 jours. Une durée qui coïncidence avec le temps d’incubation de la maladie. Les autres seront automatiquement hospitalisés à leur arrivée à Paris.   

Le gouvernement lance un site d’information

Même si « la situation est parfaitement sous contrôle en France » selon Sibeth Ndiaye, le gouvernement a lancé un site d’information : « un site internet pour vous informer sur l’évolution de la situation, les mesures prises par les autorités et les recommandations à suivre » explique la ministre de la santé sur son compte Twitter.

Parmi les recommandations, le ministère de la santé rappelle qu’il faut :

  • Contacter le Samu Centre 15 en expliquant ses symptômes et si le malade est parti récemment en Chine
  • Ne pas se rendre aux urgences ni chez son médecin traitant pour éviter une propagation

En cas de symptômes (fièvre et toux ou difficultés respiratoires) il est important de :

  • Porter un masque surtout quand il y a un contact avec d’autres personnes
  • Utiliser des mouchoirs jetables 
  • Se laver les mains régulièrement
  • Lors d’un voyage en Chine, consulter un médecin localement

Si le ministère de la santé annonce que la transmission interhumaine du coronavirus est avérée, des investigations sont menées pour déterminer « la contagiosité et les modes de transmission ». À l'inverse de ce qu’il peut s’écrire sur Internet, la maladie est à transmission respiratoire et probablement de l’animal à l’homme sans que la source ne soit encore identifiée.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES