Assurance santé

Coronavirus : les téléconsultations de plus en plus nombreuses

Publié par le , Mis à jour le 14/04/2020 à 14:27
202 vues 1 réaction Note

Covid-19 : essor des téléconsultations

Alors que l’Assurance-maladie compte un peu plus de 600 000 téléconsultations réalisées entre le 1er et le 28 mars 2020, soit 560 000 de plus qu’en février, les médecins ont un avis partagé quant aux effets de cette généralisation. Une généralisation bien évidemment liée au Covid-19 et au confinement instauré en France depuis le 17 mars. Assurland fait le point pour vous sur cette actualité.

L’Assurance-maladie face à l’essor impressionnant de la téléconsultation

Depuis que la pandémie du Covid-19 est arrivée en France, les Français sont invités à rester chez eux afin de limiter la propagation du virus, protéger les autres, et se protéger eux-mêmes. C’est pourquoi, le gouvernement et les médecins demandent à ce que les rendez-vous médicaux soit réalisés, principalement, en téléconsultation. Cela évite donc de contaminer les salles d’attente et docteurs qui pourraient le transmettre à d’autres personnes et ainsi de suite.

Mais, rien que durant la semaine du 23 au 29 mars, l’Assurance-maladie s’est vu facturer un total de 486 369 téléconsultations. Si on le compare à la semaine précédente, ce chiffre est six fois plus élevé, faisant notamment suite à l’entrée en vigueur du confinement en France qui a eu lieu le 17 mars 2020 à midi. Ce chiffre impressionne, car, quand on sait que les téléconsultations sont remboursées depuis septembre 2018, il dépasse le total de celles effectuées sur les 18 derniers mois. En effet, depuis septembre 2018 le chiffre des téléconsultations était de 320 000. L’Assurance-maladie s’est d’ailleurs exprimée en déclarant que ces données montrent "la croissance exponentielle que connaissent les téléconsultations”. Elle ajoutera que “les téléconsultations constituent désormais plus de 11 % de l’ensemble des consultations contre moins de 1 % avant la crise”.

Téléconsultation : les médecins sont de plus en plus nombreux à l’utiliser

Si on s'intéresse de nouveau à la semaine du 23 au 29 mars, on peut remarquer que ce ne sont pas moins de 29 000 médecins libéraux qui ont effectué, et donc facturé, des téléconsultations. Ils s’approprient bien cet outil puisque c'est désormais 1 médecin sur 3, et non plus 1 médecin sur 10 comme la semaine d’avant (du 16 au 22 mars), qui utilisent la téléconsultation, favorisant son essor. La semaine dernière (semaine du 23 mars) ce sont donc près de 44 % des médecins généralistes français qui ont effectué une téléconsultation, alors qu’ils n’étaient que 11 % la semaine précédente.

Une fois de plus, l’Assurance-maladie explique que, suite à ces circonstances sanitaires hors du commun, "la téléconsultation s’est installée auprès des médecins libéraux comme une modalité pertinente de prise en charge des patients". Elle estime également que 81 % des téléconsultations auraient été réalisées par des médecins indiquant être le médecin traitant de ses patients.

Assouplissement de la réglementation et facturations en tiers payant

Mais si la pratique de la téléconsultation connaît cet essor, c’est aussi parce que, depuis le début de la crise sanitaire, la réglementation la concernant a été assouplie. En effet, pour limiter les déplacements dans les cabinets médicaux, le gouvernement a expliqué que l’ensemble des téléconsultations seraient prises en charge à 100 % par l’Assurance-maladie, et ce, même si vous ne consultez pas votre médecin traitant. Actuellement, cet assouplissement de la réglementation est en vigueure jusqu’au 30 avril 2020.

Il est également important de noter que cette télémédecine est de plus en plus effectuée en tiers payant afin de faciliter l’accès aux soins pour tous, et de rendre plus simples les modalités de facturation. Encore une fois, si on s'intéresse à la semaine dernière (semaine du 23 mars), on peut remarquer que ce sont 75 % des facturations qui ont été pratiquées en tiers payant. Les semaines précédents, ces dernières s’élevaient à 40 %. C’est ce qui expliquait la CNAM (Caisse Nationale d'Assurance Maladie).

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
bob 07/04/2020 à 14:57
,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES