Assurance santé

Couches pour bébés : l'Anses alerte les fabricants sur des risques

Publié par le , Mis à jour le 23/01/2019 à 18:08

L'Anses alerte sur les risques liés aux couches pour bébés

Dans sa dernière étude l’Agence nationale de sécurité sanitaire alerte sur les risques de certaines substances présentes dans les couches pour bébés. Le gouvernement exige que les fabricants les éliminent dans les meilleurs délais.

Des risques « cancérogènes » et « d'allergies cutanées »

L’exécutif exige des changements. Convoqués mercredi 23 janvier au ministère de l'Economie, l’ensemble des fabricants et distributeurs de couches jetables pour bébé vont devoir s’exécuter. Ce mercredi 23 janvier l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a dévoilé un rapport alarmant sur les risques de certaines substances chimiques présentes dans les couches pour bébés. Il existe des risques « d'allergies cutanées pour les substances parfumantes, mais ça peut être des risques cancérogènes, pour les PCB, les dioxines », explique à Franeinfo François Lasfargues, PDG délégué de l'Anses.

Des mesures exigées par le gouvernement

Cet avis avait été réclamé par le gouvernement en janvier 2017 après qu’un article de 60 millions de consommateurs met en évidence la présence de résidus toxiques dans les couches pour bébés. « Cette expertise est une première évaluation de risques de la sécurité des couches pour bébé, effectuée par une agence de sécurité sanitaire au niveau international », précise l'Anses.

Si l’agence précise qu’ « aucune donnée épidémiologique permet de mettre en évidence une association entre des effets sanitaires et le port de couches », la prudence reste de mise. Parfums, dioxines, etc. : le rapport de l’Anses, a conduit le gouvernement à exiger aux fabricants qu’ils éliminent ces risques dans les meilleurs délais. D’ici 15 jours, ils devront prendre des engagements pour éliminer ces substances dans les couches.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES