Assurance santé

Covid-19 : l'épidémie est « contrôlée » selon le conseil scientifique

Publié par le , Mis à jour le 08/06/2020 à 09:59

L'épidémie de Covid-19 est sous contrôle

Il n’y aura pas de nouveau confinement. C’est ce qu’indique, le président du conseil scientifique qui explique que quatre scénarios sont envisagés en cas de reprise importante du Covid-19. En attendant, Jean-Francois Delfessy considère que « l’épidémie est contrôlée » mais reste vigilant. 

Quatre scénarios envisagés dans la crise du Covid-19

« On peut dire qu’actuellement, raisonnablement, l’épidémie est contrôlée ». C’est ce que vient d’indiquer Jean-François Delfessy, le président du conseil scientifique au micro de France Inter. Un discours qui se veut rassurant mais le scientifique reste très prudent : « Le virus continue de circuler, contrairement à ce que j’entends parfois. Il continue de circuler particulièrement dans certaines régions, plus évidemment en région parisienne que dans le sud-ouest de la France, mais il circule à petite vitesse ». 

Dans une interview accordée au Parisien, il explique « qu’aujourd’hui, il y a entre 1 000 et 3 000 nouvelles contaminations par jour en France contre 70 à 100 000 au début du mois de mars ».

D’après le conseil scientifique, quatre scénarios doivent être envisagés dans la gestion de la crise du coronavirus. Scénario numéro 1, l’épidémie est sous contrôle : « C’est lié à la fois aux conséquences du confinement et au fait que ce virus est peut-être sensible à une certaine forme de température ». 

Scénario numéro 2 ,un cluster critique est découvert et un confinement local peut-être envisagé. Scénario numéro 3 (le plus redoutée avec la venue de l’automne), les indicateurs se dégradent (augmentation du nombre d’hospitalisations). Scénario numéro 4, le stade critique est atteint. Sur ce dernier point, Jean-François Delfessy est catégorique. Un nouveau confinement n’est pas prévu : « La première fois, il était indispensable, on n’avait pas le choix, mais le prix a payé est trop lourd » explique-t-il dans le Parisien. Si jamais l’Ile-de-France doit faire face à une montée des cas, des conditions plus strictes dans les transports ou la pratique du télétravail pourraient être de nouveau d’actualité. 

Des mesures pour éviter une seconde vague 

Pour éviter une seconde vague, le conseil scientifique souhaite que le gouvernement établisse des plans de protection pour les populations les plus vulnérables. C’est le cas des résidents des Ehpad, des personnes précaires ou encore des populations vivant dans des villes très peuplées. Plusieurs mesures sont envisagées : 

  • Un dépistage du personnel des Ehpad
  • La mise sous cloche des clusters identifiés 

Même si l’épidémie est sous contrôle, il est toujours important de respecter les gestes-barrières. Depuis le 2 juin, le déconfinement est entré dans sa seconde phase. Exit les déplacements limités à 100km du domicile. Désormais, les Français peuvent se déplacer sur l’ensemble du territoire.

Les parcs et jardins ont eux aussi pu rouvrir. Les musées, les plages et les monuments peuvent accueillir des visiteurs. Les familles des résidents des Ehpad ont la possibilité, eux aussi, de revenir dans les établissements. Un nouveau volet de ce déconfinement devrait être annoncé le 22 juin prochain. 

A noter qu’Emmanuel Macron devrait de nouveau s’adresser à la population entre le 28 juin et le 14 juillet prochain. Un discours pour « faire des propositions aux Français ». Le chef de l’Etat devrait mandater Richard Ferrand, Gérard Larcher et Patrick Bernasconi pour lui remettre un rapport sur la sortie de crise. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES