Assurance santé

Covid-19 : le masque bientôt obligatoire dans les lieux fermés ?

Publié par le , Mis à jour le 13/07/2020 à 15:45

Bientôt le masque obligatoire dans les lieux clos ?

Bientôt l’obligation du masque dans les lieux fermés ? Interrogé sur la question, Jean Castex, le Premier ministre a indiqué que la question était à l’étude. Une mesure demandée par la communauté scientifique qui s’inquiète du relâchement des gestes barrières.

Une obligation du masque dans les endroits fermés

Alors que l’ombre d’une seconde vague du Covid-19 plane sur la France, Jean Castex, le nouveau Premier ministre a laissé entendre qu’une réflexion sur le port du masque dans les lieux clos est actuellement à l’étude.

Il faut dire que depuis plusieurs jours, les médecins s’alarment d’un certain relâchement dans le respect des gestes barrières. Dans une tribune dévoilée par le Parisien-Aujourd’hui en France, des soignants ont réclamé l’obligation du port du masque dans les endroits fermés pour éviter un rebond du virus.

Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique s’inquiète dans les médias : « Je suis frappé par le relâchement d’une partie de la population française, ne respectant ni le lavage des mains, ni le port des masque, ni la distanciation ».

Interrogé sur le laisser-aller des Français, Olivier Véran, le ministre de la santé a tenu à mettre les points sur les « i » : « On veut qu’au quotidien, il y ait de la distanciation sociale » explique-t-il au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC/BFM TV.

Un message qui ne semble pas être entendu par une partie de la population. Rien que ce week-end plusieurs rassemblements autorisés ou non ont alerté les pouvoirs publics. A Nice, 5 000 personnes souvent sans masque, se sont rassemblées pour danser sur les musiques du DJ « The Avener ». Dans le sud-ouest, une rave party clandestine a réuni près de 2 000 personnes dans la forêt de Cazaux. Des rassemblements qui laissent craindre de nouveaux clusters.

Sur son Twitter, Olivier Véran est de nouveau monté au créneau pour rappeler l’importance des gestes barrières : « Les gestes barrières ne sont pas une option. N’hésitez pas à porter un masque en toute situation, surtout si vous n’êtes pas sûr de pouvoir garder un mètre de distance avec ceux qui vous entourent. C’est par le civisme de chacun que nous préserverons la santé de tous ».  

Nos voisins européens n’ont pas attendu une augmentation des cas pour rendre obligatoire le port du masque. En Belgique, le masque est désormais obligatoire dans les magasins, cinémas et autres salles de spectacle. En cas de non-respect de la mesure, un contrevenant s’expose à une amende de 250 euros. Même constat au Portugal ou même en Lombardie où le port du masque est obligatoire en plein air.

Des tests sérologiques disponibles en pharmacie

En attendant la décision du gouvernement, les Français peuvent désormais se faire dépister grâce à des tests sérologiques en pharmacie. Des tests qui permettent de savoir si une personne a fabriqué des anticorps contre le Covid-19.

Le ministère de la santé a publié une liste de 51 tests « TROD » pouvant être utilisés par les pharmaciens. Les professionnels ont reçu cette autorisation jusqu’au 30 octobre prochain.

En parallèle, l’Assurance maladie continue d’envoyer des bons aux Français comme cela a été le cas en Mayenne et en Ile-de-France pour détecter des « clusters dormants ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES