Assurance santé

D'après l'OMS, une personne sur quatre sera touchée par des problèmes auditifs en 2050

Publié par le , Mis à jour le 05/03/2021 à 16:22

Un rapport de l'OMS (Organisation mondiale de la santé) est alarmant : une personne sur quatre sera touchée par des problèmes auditifs en 2050. Pour prévenir ces problèmes de santé, il faut avant tout miser sur les dépistages, qui permettent d'éviter de nombreux problèmes dès l'enfance. Toutefois, la présence de spécialistes de l'oreille est lacunaire dans certaines régions.

En 2050, plus de 2,5 milliards de personnes souffriront de problèmes auditifs

Aujourd'hui, les systèmes d'écoute tels que les casques et écouteurs sont devenue monnaie courante : pour profiter de sa musique, de podcasts, jouer aux jeux vidéos, chez soi, dans les transports ou au travail. Mais cela peut entraîner des problèmes auditifs, bien que tous les maux de cet ordre ne soient pas nécessairement liés à l'usage d'écouteurs.

Ainsi, l'OMS prévoit qu'en 2050, près de 2,5 milliards de personnes dans le monde souffriront de problèmes auditifs, soit une personne sur quatre. Selon l'Organisation, au moins 700 millions de ces derniers auront besoin de soins de l'oreille et de rééducation auditive. Ainsi, elle insiste sur l'importance de mieux prévenir et traiter ces problèmes de santé, qui peuvent être évités pour de nombreux patients.

La répartition en ORL est très inégale entre les régions

Toutefois, une difficulté de taille fait face à ces opérations de prévention : les pays les plus pauvres souffrent d'un cruel manque en ORL et spécialistes de l'oreille ; dans les pays plus riches, ces derniers sont très inégalement répartis. L'OMS encourage donc les gouvernements à se pencher sur cette problématique. D'ailleurs, l'Organisation souligne qu'investir dans les soins auditifs est rentable : « les gouvernements peuvent espérer un retour sur investissement de près de 16 dollars pour chaque dollar investi », affirme-t-elle.

Autre difficulté : la méconnaissance des troubles auditifs et la stigmatisation de ceux qui en sont victimes, rendant parfois l'accès aux soins complexe. L'OMS met donc en évidence l'importance de dépister « à des moments stratégiques de la vie », rappelant que de nombreuses maladies de l'oreille peuvent être soignées grâce à un traitement médical ou chirurgical. Elle ajoute également que les appareils auditifs, implants et la rééducation restent « efficaces » pour compenser une perte auditive irréversible. À savoir qu'aujourd'hui en France, une gamme de ces appareils sont intégralement remboursés grâce au 100 % Santé.

Faire attention à son hygiène auditive pour se préserver

D'autant plus que les soins actuels et la vaccination (méningite, rubéole) permettent d'éviter chez les enfants « près de 60 % des pertes auditives ». L'OMS met aussi l'accent sur « l'amélioration des soins maternels et néonatals ou le dépistage et la prise en charge précoce de l'otite moyenne ». Et chez l'adulte, il faut veiller à se protéger contre le bruit et faire attention à son hygiène auditive.

L'Organisation prévient surtout sur les conséquences que peuvent avoir des troubles de l’audition. « Une perte auditive non traitée peut avoir un impact dévastateur sur la capacité des personnes à communiquer, à étudier et à gagner leur vie. Elle peut également avoir un impact sur leur santé mentale et sur leur capacité à entretenir des relations », avertit Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance santé

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES