Dentistes : hausse de tarifs et grève ce dimanche

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Dentistes : hausse de tarifs et grève ce dimanche

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Dentistes : hausse de tarifs et grève ce dimanche

|
Consultations : 1651
Commentaires : 0
Les dentistes se préparent à la grève

Exigeant une hausse des tarifs de la Sécurité sociale, la Confédération Nationale des Syndicats Dentaires (CNSD) a lancé un appel à grève illimitée des gardes à partir du premier dimanche de février, suivie d’une grève de consultation le lundi 3 février 2014. Coup de projecteur.

Doublement des tarifs des soins courants

Attendant depuis un an et demi la publication d’un décret instaurant une majoration de 30 euros par acte pendant les jours de garde et 75 euros de rémunération par demi-journée d’astreinte, Catherine Mojaïsky, présidente du CNSD, a précisé que la grève ne cessera que lorsque ce décret sera publié. La revalorisation des soins médicaux remboursés par la Sécu figure également parmi leur revendication.

En fait, depuis le mois de novembre 2013, les dentistes appellent au doublement des tarifs des soins courants fixés par la Sécu. Un doublement qui coûterait 2 milliards d’euros selon l’Association Dentaire Française (ADF) et la CNSD. Autre exigence : le passage de 33 à 66 euros le coût de l’extraction de dent fixé par la Sécu.

Cette décision a été prise alors que l’Observatoire citoyen des restes à charge en santé a publié une étude qui dénonce des pratiques tarifaires excessives chez certains professionnels. Mais, l’objectif de ce doublement de tarif est d’augmenter la prise en charge de l’Assurance maladie ainsi que de la complémentaire santé et non d’augmenter le tarif à la charge des patients.

Diminuer les honoraires des prothèses dentaires

Selon les statistiques de l'Union Nationale des Associations Agréées (Unasa), les charges des cabinets dentaires atteignent aujourd’hui 64 % de  leur chiffre d’affaires.

Aussi, pour maintenir leurs revenus, les dentistes se voient obligés de les compenser avec les prothèses. En effet, les soins prothétiques et orthodontiques sont bloqués depuis 25 ans, ce qui génère un reste à charge élevé pour les patients.

Comme l’explique Catherine Mojaïsky, cette revalorisation permettra de rééquilibrer leurs revenus sur les actes remboursables afin de baisser les honoraires des prothèses dentaires. 

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS