Assurance santé

Dépenses santé : la facture grimpe pour les assurés en 2018

Publié par le , Mis à jour le 23/08/2019 à 13:50

Les frais de santé sont en augmentation

Dans une récente étude, le courtier en assurances Verspieren fait le point sur les dépenses santé des Français. En moyenne, le montant s’élevait à 1 129,30 euros en 2018. Des frais de santé en légère augmentation en comparaison à l’année précédente.

Une dépense moyenne de 1 129,30 euros

Les frais de santé des Français augmentent légèrement. Selon une étude du courtier en assurances « Verspieren », le montant moyen des dépenses de santé d’un assuré s’élevait à 1 129,30 euros pour l’année 2018, contre 1 125,04 euros en 2017 et 1 115,84 euros deux ans plus tôt.

L’étude révèle également des disparités selon les régions. Comme pour l’année 2017, c’est en PACA et en Corse que les dépenses sont les plus conséquentes avec 1 367,26 euros en moyenne. Vient ensuite, la région Ile-de-France avec 1230,79 euros. L’Occitanie ferme la marche avec une somme qui atteint 1 143,78 euros. A l’inverse, c’est en région Bretagne que les frais de santé sont moins onéreux avec une moyenne de 836,72 euros.

L’autre enseignement de ce bilan concerne le reste à charge avant le remboursement des complémentaires santé. En 2018, il est 54,6%. Un taux qui est en constante augmentation depuis deux ans. Il n’était que de 53,01% en 2017 et de 51,86% en 2016. Et selon les soins, le reste à charge n’est pas le même. Avant la prise en charge de la mutuelle, le reste à charge de l’optique atteint 98,24%, celui du dentaire est de 74,08% et la pharmacie de 43,54%.

Le reste à charge zéro d’Emmanuel Macron

Promesse du candidat Macron, la réforme « 100% santé » permettra à un assuré de ne plus ouvrir son porte-monnaie pour s’équiper de lunettes ou encore se faire poser une prothèse auditive. Une mesure qui permettra d’en finir avec le reste à charge zéro et surtout éviter que des Français renoncent à des soins faute de moyens.

La mesure qui est estimée à 1 milliard d’euros sera prise en charge à hauteur de 750 millions d’euros par la Sécurité Sociale et le reste par les mutuelles.

Pour les lunettes, l’opticien va devoir proposer au moins 17 modèles en deux coloris différents avec un tarif qui ne dépasse pas 30 euros. En ce qui concerne l’équipement dentaire, certaines couronnes et bridges pourront être intégralement remboursés dès le 1er janvier 2020. L’équipement auditif concernera l’ensemble des appareils avec au moins 12 canaux de réglages disponibles et au moins 3 options.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES