Assurance santé

Dépistage Covid : une plateforme pour aider les médecins à orienter les patients

Publié par le , Mis à jour le 19/08/2020 à 16:39

Si vous présentez des symptômes de Covid-19, vous devez aller vous faire tester

En Île-de-France, la reprise de la pandémie de Covid-19 semble dangereusement s'accélérer. Dans la région, le taux de positivité au Covid inquiète de plus en plus le personnel soignant. Pour tenter de gérer au mieux cette reprise, l'ARS (Agence régionale de santé) de l'Île-de-France a mis en place une plateforme pour orienter les patients symptomatiques du Covid vers des laboratoires afin d'être testés.

L'ARS lance une plateforme pour aider les médecins au dépistage des patients

Une nouvelle plateforme de dépistage du Covid a été mise en place par l'ARS d'Île de France pour lutter contre une reprise de la pandémie : « On met en place, et c'est opérationnel aujourd'hui, une plateforme dédiée aux médecins pour pouvoir orienter en priorité les personnes qui ont un besoin urgent de se faire tester », a expliqué le directeur général adjoint de l'ARS Île-de-France à France Bleu Paris ce lundi 17 août.

Ainsi donc, « Toutes les personnes qui ont des symptômes énonciateurs du coronavirus » pourront passer les tests en laboratoire relatifs à la contamination au Covid. « Le médecin, qui apprécie si cette personne a des symptômes évocateurs du Covid-19, appelle une plateforme téléphonique organisée avec les laboratoires et la personne sera appelée dans les 24 heures et un rendu de test dans les 24 heures », a complété Nicolas Péju.

Paris : un taux de positivité au Covid qui inquiète

La mise en place de cette nouvelle plateforme n'est pas malvenue. En effet, on constate un rebond du nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France. Ce dimanche 16 août, 3 015 nouveaux cas ont été enregistrés et 3 310 la veille. À l'heure actuelle, 17 nouveaux foyers épidémiques ont été dénombrés. En outre, le taux de positivité aux tests continue sa hausse : il s'élevait à 2,8 % ce dimanche, contre 2,6 % samedi et 1,7 % la semaine précédente.

Quant à la capitale, les chiffres sont encore plus alarmants. Elle est d'ailleurs placée en zone rouge concernant la propagation de la pandémie. Le taux de positivité aux tests y est plus élevé que dans le reste du territoire, à 4,14 %, soit 260 nouvelles personnes testées positives au Covid-19. La distanciation sociale est toujours préconisée par les autorités sanitaires.

Enrayer la progression du virus en France

Pour enrayer la progression du virus, la capacité de tests de la région Île-de-France a été multipliée « par trois en deux mois ». « On est à 150 000 tests par semaine, on était à 50 000 il y a deux mois », affirme Nicolas Péju. « La demande de tests a aussi très fortement augmenté », créant ainsi « une tension sur les laboratoires, parfois des files d'attente, parfois un délai pour obtenir un rendez-vous », d'après le directeur général adjoint de l'ARS Île-de-France. La nouvelle plateforme d'aide au dépistage pourrait apporter une solution à ces problèmes.

Nicolas Péju ajoute que c'est en effectuant ces tests de dépistage « que l'on cassera la tendance à la remontée du virus ». « Le seuil d'alerte pour Paris est franchi depuis vendredi », une situation bien préoccupante pour le directeur général adjoint. « Depuis la mi-juillet une augmentation continue du nombre de cas qui s'accélère fortement depuis une quinzaine de jours et en particulier à Paris et en petite couronne », a-t-il expliqué. La situation peut donc être qualifiée de « reprise épidémique ». Mais Nicolas Péju rassure : « il est encore temps de l'enrayer, il est encore temps de casser cette courbe ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES