Assurance santé

Des dermatologues déconseillent le gel hydroalcoolique au soleil

Publié par le , Mis à jour le 22/06/2020 à 17:47

Les gestes-barrières sont toujours aussi importants

Le gel hydroalcoolique ne ferait pas bon ménage avec le soleil. Des dermatologues montent au créneau et déconseillent d’utiliser ce produit au soleil. L’utilisation du gel hydroalcoolique en plein soleil pourrait avoir des conséquences sur la peau.

Des irritations chez les enfants 

A l’approche des grandes vacances, des dermatologues mettent en garde sur l’utilisation du gel hydroalcoolique au soleil et plus particulièrement sur les plages. Selon les médecins, l’utilisation du gel hydroalcoolique peut avoir des conséquences sur la peau : « Il ne faut pas oublier que l’alcool est un agent irritant et desséchant qui peut déshydrater la peau. Les rayons UV du soleil étant eux-même assez agressifs, la peau doit faire face à deux agressions en même temps » explique à BFM TV, le Dr Milpied. 

Le praticien alerte également sur l’utilisation du gel hydroalcoolique chez les enfants en raison « d’une peau plus fine que les adultes qui peuvent provoquer des irritations ». 

Les parfums et les huiles essentielles que l’on peut trouver dans certaines compositions inquiètent particulièrement : «  On est jamais à l’abri de contrefaçons. Or avec le soleil, le parfum et les huiles essentielles peuvent engendrer des risques d’hyperpigmentation de la peau et entraîner la formation de taches brunes avec le temps »  raconte le dr Catherine Oliveres-Ghouti à BFM TV.

Afin de limiter les irritations, il est préférable de se laver les mains avec de l’eau et du savon : « A la plage, il n’y a rien de mieux que d’emporter avec soi une savonnette ou un flacon de savon de Marseille » rajoute Catherine Oliveres-Ghouti à BFM TV.

Même si les dermatologues appellent à la prudence, il est toujours important de se laver les mains très régulièrement et de garder un minimum de distance de sécurité entre les personnes et de porter un masque quand la distanciation est impossible. 

Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à consulter un dermatologue. Si vous avez besoin de prendre rendez-vous avec ce praticien, consultez en premier lieu votre médecin traitant. Il vous délivrera une ordonnance qui vous permettra d'obtenir un meilleur remboursement de la Sécurité sociale.

Des gels hydrocalcoolique dans le collimateur de la répression des fraudes

Sur le sujet du gel hydroalcoolique, la répression des fraudes a récemment mis en garde les consommateurs du « gel mains nettoyant Hand Sanitizer » de la marque Symex. Les personnes qui posséderaient ce produit ont été invitées à ne pas l’utiliser et à le rapporter en magasin. La raison ? Les flacons de 30, 60 et 100ml ne contiendraient pas assez d’éthanol pour assurer une véritable action désinfectante. En clair, ce gel n’est pas efficace contre le Covid-19. 

Mais alors quelles sont les normes efficaces pour lutter contre le coronavirus ? L’agence nationale du médicament estime qu’un gel hydroalcoolique est efficace quand il porte la norme NF EN 14476 : "La référence à cette norme indique que le produit a fait l'objet de tests démontrant son activité sur des virus nus. Ils existent aussi la norme EN1275 qui vous informe que le gel tue les champignons et la norme EN1040 qui indique que le gel tue les bactéries. La norme EN14476, elle, indique que le produit tue aussi les bactéries et les champignons en plus des virus » peut-on lire sur l’Express. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES