• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Des médicaments sans ordonnance à éviter et placés sur « liste noire »

Publié par le , Mis à jour le 14/11/2017 à 11:22

Des médicaments contre le rhume sont dangereux pour la santé

L’automédication est dans le viseur du magazine 60 millions de consommateurs. Ce dernier vient de publier un rapport accablant sur des médicaments sans ordonnances qui devrait être proscrit. Cette « liste noire » résulte d’une étude faite sur 62 produits dont beaucoup d’anti-rhumes.

28 médicaments jugés dangereux

Les rapports du magazine 60 millions de consommateurs sont toujours attendus comme un soulagement ou une crainte. Publiées tous les deux ans, ces enquêtes sont présentées après une batterie de tests. Cette fois, ce sont certains médicaments et l’automédication qui sont mis au banc des accusés. Des médicaments vendus en libre-accès dans les pharmacies seraient plus dangereux que bénéfiques pour notre santé. Sur 62 produits testés, il n’y en aurait seulement 13, soit 21%, à « privilégier » (tels que le Gaviscon Menthe, le Maalox sans sucre ou bien encore le Vicks Vaporub). A l’inverse, 28 produits, c'est à dire près d’un sur deux, sont à proscrire car « ils ont un rapport bénéfice/risque défavorable ».

Les « anti-rhumes » en tête de la « liste noire »

Avec l’aide de Hélène Berthelot, pharmacienne et du professeur Jean-Paul Giroud, pharmacologue clinicien, le magazine a placé dans cette  « liste noire » des produits « stars ». Parmi eux, ce sont les anti-rhumes qui arrivent en tête de cette liste. Le danger se trouverait particulièrement dans une molécule, la pseudoephédrine, qui provoquerait une hausse du risque d’AVC et infarctus. Un autre risque est mis en exergue : le mélange de « composés actifs ». L’usage d’un produit composé d’un trio antihistaminique, paracétamol (ou l'ibuprofène) et vasoconstricteur représente un risque de surdosage. Très souvent utilisés dans le cadre d’une automédication, les médicaments Nurofen Rhume, Rhinadvil Rhume ou bien encore Actifed Rhume sont ainsi à proscrire.

D’autres  « produits stars » des pharmacies dans le viseur

D’autres produits phares sont dans le collimateur de cette étude. Les médicaments destinés à soulager la toux sont pour la plupart à proscrire. 60% d’entre eux représenteraient ainsi un grand risque. Alors que certains « altèrent la capacité à conduire un véhicule », d’autres sont à éviter pour des femmes enceintes car dangereux pour le fœtus. Là encore des « médicaments stars » sont à éviter : Mucomyst toux grasse orange, Drill Miel Rosat ou encore le Humex mal de gorge lidocaïne-Benzalkonium. En plus des anti-toux, les médicaments censés lutter contre l’état grippal sont également visés : Actifed états grippaux ou Fervex état grippal. Alors qu’il y a près de 600 médicaments en accès direct en pharmacie, le professeur Giroud estime que le principal danger réside dans un problème d’information. « Le public ne connaît les médicaments que par la publicité or elle n’est pas véritablement informative » selon lui. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES