Déserts médicaux : un salaire minimum de 4 600 euros par mois

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Déserts médicaux : un salaire minimum de 4 600 euros par mois

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Déserts médicaux : un salaire minimum de 4 600 euros par mois

|
Consultations : 1519
Commentaires : 0
4 600 euros par mois pour lutter contre les déserts médicaux !

Le salaire minimum mensuel des futurs praticiens de la médecine générale va être de 4600 € à partir de l’année 2013. Cette augmentation n’est prévue que pour les médecins qui vont choisir de s’installer dans les déserts médicaux. Voici donc le plan de lutte du gourvernement. Les médecins seront-ils convaincus ? Décryptage.

La politique de redynamisation des déserts médicaux

D’après la ministre de la Santé nommée Marisol Touraine, interviewée par le quotidien le Nouvel Observateur le dimanche 2 décembre dernier, un salaire minimum de 4 600 € par mois, soit 55 000 € par an est affecté aux futurs praticiens qui choisissent d’exercer dans les déserts médicaux. Cette décision vise surtout à redynamiser les déserts médicaux. Ainsi, la ministre a décidé d'atteindre cet objectif par le biais de la motivation des médecins.

Comme la ministre l’a clairement confirmé dans l’émission « Zone Interdite » de la chaîne M6 : "Nous allons élaborer des postes de praticiens territoriaux spécialisés en médecine générale (…) Ces praticiens sont des médecins libéraux qui travailleront dans un territoire à la fois sensible et isolé et seront aidés financièrement pendant deux ans".

La mise en place de cette politique de redynamisation

Selon l’article du nouvel observateur paru le 3 décembre, la mise en œuvre de la politique de redynamisation des déserts médicaux va être appliquée dès l’année 2013. D’ailleurs, le financement de ces praticiens territoriaux est déjà prévu dans le projet de loi dénommé PLFSS.

Pour garantir la motivation des praticiens qui vont s’installer dans les déserts médicaux ou praticiens territoriaux de médecine générale, le projet de loi mettra tout en place pour que le praticien atteigne le plafond de 55 000 € en une année. Cette somme constitue en quelque sorte une forme d’assurance et de compensation pour les praticiens. Dans le cas où le médecin gagne moins, le projet de loi lui versera la différence.

L’avis d’Assurland : afin de permettre une assurance santé en bonne et due forme à la population des déserts médicaux, la motivation des praticiens territoriaux de médecine générale par un salaire de 4 600 € par mois est bien plus que déterminant. Il reste à savoir si les futurs praticiens des déserts médicaux sont aussi enthousiastes que la population.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS