• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Ebola : l'épidémie ralentit

Publié par le

Si l’on en croit une récente déclaration de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), une « baisse réelle » du nombre de nouveaux cas d’Ebola a été enregistrée au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée, les trois pays les plus durement touchés par l’épidémie. Explications.

Une « baisse réelle »

Porte-parole de l’OMS, Tarik Jasarevic a déclaré jeudi 15 janvier 2015 : « Cette baisse est réelle mais ne signifie pas que le combat est terminé ».

S’il s’agit là d’un « premier signe optimiste », David Nabarro, responsable de la lutte contre Ebola pour l’ONU, tient toutefois a rappelé que « le risque d’une recrudescence » demeure.

Des efforts salués

Si l’heure n’est pas encore aux réjouissances, l’OMS tient à saluer les efforts déployés par les autorités en Sierra Leone, au Liberia et en Guinée qui ont notamment mis davantage de lits à disposition des personnes contaminées par le virus Ebola.

En outre, si ces pays sont désormais capables d’enterrer de façon plus sécurisée les victimes du virus Ebola, l’agence rappelle que l’objectif reste inchangé : atteindre les 100 % des mises en terre sécurisées.

Un terrible bilan

Apparue fin 2013 en Guinée, l’épidémie a fait depuis lors au moins 8 459 victimes dans le monde d’après les derniers chiffres dévoilés par l’OMS. Au total, ce sont plus de 21 329 cas qui ont été recensés dans le monde.

En outre, si l’on excepte 15 décès, toutes les disparitions ont eu lieu en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.

L’OMS signale aussi que les nouveaux cas enregistrés dans ces trois pays africains - 8 au Liberia, 42 en Guinée et 184 en Sierra Leone - sont à leur plus bas niveau depuis de nombreux mois.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES