Assurance santé

Ecrans : pourquoi il ne faut pas laisser un enfant devant la télé le matin ?

Publié par le , Mis à jour le 16/01/2020 à 14:14

Ce n’est plus une surprise, les écrans sont nocifs pour la santé des plus grands et surtout des plus petits. Selon une étude de l’université de Rennes, les 3-6 ans qui regardent la télévision le matin s’exposent à des troubles du langage.

Une moyenne de 20 minutes le matin

C’est une nouvelle étude qui confirme la dangerosité des écrans chez l’enfant. Selon ce rapport de l’Université de Rennes dévoilé par Santé publique France, les plus petits pourraient développer des troubles du langage.  

D’après les résultats de cette étude qui a suivi 167 enfants, 44% des 3-6 ans ont trois fois plus de risque de développer des troubles primaires de l’apprentissage : « Ce n’est pas le temps passé devant les écrans, en moyenne 20 minutes le matin, mais le moment de la journée qui a un impact » explique le Dr Manon Collet de l’université de Rennes à BFM TV.

Selon cette professionnelle, regarder un écran pendant l’heure du petit déjeuner va « épuiser leur attention et les rendre moins adeptes aux apprentissages ». Elle rajoute qu’il est important d’accompagner les plus jeunes qui utilisent les écrans afin de leur faire prendre du recul. Une communication nécessaire afin de favoriser le langage. Selon l’étude les dégâts sur la parole sont deux fois plus importants lorsque les parents ne discutent pas des images regardées.

En 2019, l’Organisation mondiale de la santé émet des recommandations à l’intention des parents. Il est recommandé de ne pas mettre devant une télévision, un ordinateur ou une tablette un enfant de 12 mois. A deux ans, une heure d’écran doit être le maximum.

Vision dégradée, problèmes de santé mentale et d’addiction

Malheureusement, ces recommandations ne sont pas forcément appliquées dans les familles. Une étude de l’Ined et de l’Inserm publiée en début d’année révèle que nos petites têtes blondes sont déjà accros aux écrans. La preuve, deux enfants sur trois âgés de deux ans regardent quotidiennement la télévision. Et 84% d’entre eux la regarde au moins une fois par semaine. Des taux qui ont de quoi faire hurler les professionnels de santé qui sont de plus en plus nombreux à découvrir les effets de cette addiction dans leur cabinet. C’est le cas des ophtalmologues. D’après un rapport « Observatoire de la vue » pour le groupe d’opticiens Krys, 34% des enfants de 4 à 10 ans ont des problèmes de vue. Un chiffre qui est malheureusement en constante augmentation.

Même constat chez les orthophonistes qui ouvrent leur porte à des petits patients de 3 ans qui ont des difficultés de langage ou qui ne parlent pas du tout.

Les problèmes de santé mentale et d’addiction sont aussi des troubles récurrents. Des scientifiques canadiens ont démontré que le comportement d’un enfant peut changer en fonction de son exposition aux écrans. Une surexposition combinée à un manque de sommeil favoriseraient l’impulsivité des plus jeunes : « Un comportement impulsif est associé à de nombreux problèmes de santé mentale et d’addiction notamment des troubles de l’alimentation, des dépendances comportementales et des toxicomanies » explique l’autrice de l’étude.

Les écrans plus utilisés que les jeux traditionnels

Aujourd’hui, les écrans font de l’ombre aux jeux traditionnels. D’après les chiffres, un enfant sur trois ne joue jamais. Malheureusement faute de temps ou encore d’envie, les parents ne passent plus assez de temps avec leurs bambins. Une mère de famille sur deux ne joue jamais ou occasionnellement avec son bébé. Alors en cette année 2020, pourquoi ne pas lâcher sa tablette ou son ordinateur et s’inventer des souvenirs avec ses enfants ?

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance santé

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}