Assurance santé

Ecrans : un Français sur trois est dépendant

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2019 à 12:19

Les Français n'arrivent pas à se passer des écrans

Ils sont partout et les Français en raffolent. Téléphone, tablette ou encore télévision, ils passeraient 4 heures et 6 minutes devant les écrans. S’ils sont  rapidement devenus accros, beaucoup sont conscients que visionner à outrance des écrans peut être néfaste pour la santé.

60% des sondés incapables de se passer de téléphone pendant 24 heures

Est-il surprenant de dire que les adultes sont accros aux écrans ? Portable, ordinateur ou encore télévision… Aujourd’hui, nos yeux sont constamment rivés sur ces outils du quotidien. D’après une étude Elabe, un Français sur trois se déclare dépendant.

Une hyperconnexion si importante que 60% des sondés seraient bien incapables de lâcher leur téléphone pendant 24 heures. Rien d’étonnant quand on sait que 61% des Français ont comme premier réflexe de consulter leur smartphone lorsqu’ils ouvrent les yeux. Toujours selon cette enquête, près d’une personne sur deux va consulter « au cas où » son portable ou sa tablette toutes les dix minutes.

Paradoxalement, 87% des Français sont conscients que visionner des écrans à outrance peut avoir être « néfaste » notamment chez les plus jeunes. Au final, les Français passeraient quotidiennement 4 heures et 6 minutes devant les écrans.

Vigilance autour des enfants  

Pas simple pour des parents accros de brider leurs enfants. Pourtant, les scientifiques ont prouvé à maintes reprises les dangers des écrans. En mai 2019, l’Organisation mondiale de la santé n’a pas hésité à taper du poing sur la table en rappelant qu’un bébé de 12 mois ne doit pas être placé devant un écran. Pour les moins de 5 ans, le temps d’exposition ne doit pas dépasser une heure par jour.

Plusieurs études scientifiques ont également démontré que les consoles de jeux et autres tablettes peuvent développer l’impulsivité des enfants, perturber le sommeil et le développement cérébral. Autre constat alarmant : la dégradation de la vue des plus jeunes. Aujourd’hui, 34% des 4-10 ans ont des difficultés à voir à cause des écrans.

Même si les écrans sont désormais incontournables, les professionnels conseillent de pratiquer une activité physique quotidienne. Quand vient l’heure des repas, il est aussi important de laisser quelques minutes son téléphone éteint. Histoire de lâcher prise ...

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES