Assurance santé

En 2018, les cancers vont tuer près de 10 millions de personnes

Publié par le , Mis à jour le 13/09/2018 à 14:17

Plus de 2 millions de cas de cancer du poumon attendus en 2018

Agence travaillant pour l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Centre international de recherche (CIRC) vient de dévoiler des données chiffrées inédites. L’on apprend ainsi qu’en 2018, ce sont près de 10 millions de personnes dans le monde en 2018 qui vont mourir d’un cancer. De plus, un homme sur cinq et une femme sur six dans le monde souffriront un jour d’un cancer. Etat des lieux.

Moins de cancers du col utérin

En se fondant sur la base de données « Globocan » et l’analyse des chiffres relatifs à 35 types de cancers dans 185 pays, le CIRC a dévoilé de nouvelles estimations publiées dans la revue « CA : Un journal sur le cancer pour les cliniciens » (« CA: A Cancer Journal for Clinicians »).

Selon ces chiffres concernant 2018 - dans ce cas, on parle de « charge mondiale du cancer » - il y aura cette année 9,6 millions de décès causés par le cancer et 18,1 millions de nouveaux cas découverts.

A y regarder de plus près, il apparaît que certains cancers sont en diminution comme le cancer du poumon chez les hommes d’Europe du Nord et d’Amérique du Nord. Même constat de baisse pour le cancer du col de l’utérus qui recule partout à l’exception de l’Afrique subsaharienne. Malgré tout, signalons que la majorité des pays doit composer avec une hausse du nombre des cas de cancer diagnostiqués et à soigner.

Afin d’expliquer cette situation, le CIRC évoque notamment l’augmentation de la population mondiale et son vieillissement à un rythme soutenu.

Près de la moitié des cancers en Asie

Ces estimations laissent apparaître que le cancer constitue la première cause de mortalité chez les moins de 70 ans dans différentes zones géographiques, à savoir l’Amérique du Nord, une partie de l’Amérique du Sud, l’Europe de l’Ouest, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon, le Vietnam et la Thaïlande. En revanche, il ne s’agit que de la troisième ou quatrième cause de mortalité en Afrique subsaharienne ainsi que dans la majeure partie du Moyen-Orient et de l’Asie.

A l’échelle de la planète, les données du CIRC permettent de dresser un « classement » des cancers selon leur fréquence : le cancer du poumon arrive en tête avec plus de 2 millions de cas estimés pour 2018 devant le cancer du sein.

Si l’on s’intéresse à tous les cancers pour les deux sexes, l’Asie devrait cette année compter près de la moitié des cancers ainsi que plus de la moitié des décès par suite d’un cancer pour 60 % de la population mondiale. Elle devance l’Europe (23,4 % des cas de cancer et 20,3 % des décès pour 9,8 % de la population mondiale) et le continent américain (21 % des cas de cancer et 14,4 % des décès pour 13,3 % de la population mondiale).

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES