Assurance santé

En France, 3 millions de personnes n'ont pas de mutuelle

Publié par le , Mis à jour le 03/04/2019 à 11:10
114 vues 1 réaction Note

Faute de revenus suffisants, 3 millions de Français sont sans couverture santé

Diffusée aujourd’hui, la 2e édition du « Panorama des complémentaires santé », réalisée par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees), laisse apparaître qu’environ trois millions de personnes ne possèdent aucune couverture santé en France. Soit près de 5 % de la population nationale. Selon ce service de la statistique publique, ce sont pour l’essentiel des « travailleurs précaires, chômeurs ou inactifs ».

CMU-C et ACS encore méconnues

On compte en France trois millions de personnes ne possédant aucune assurance santé complémentaire. Tel est l’enseignement principal du nouveau « Panorama des complémentaires santé » dévoilé aujourd’hui par la Drees.

Selon l’organisme public, ces personnes qui n’ont pas de mutuelle santé et représentent tout de même 5 % de la population française sont surtout des « travailleurs précaires », des « chômeurs » ou des « inactifs » selon la Drees.

En outre, cette nouvelle édition du « Panorama des complémentaires santé » signale qu’en principe, 50 % de ces personnes dépourvues d’assurance santé pourraient bénéficier de l’Aide au paiement d'une Complémentaire Santé (ACS) ou de la Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMU-C). Malheureusement, leur méconnaissance de ces mécanismes d’aide les empêche d’y prétendre.

Pour rappel, le 1er novembre prochain, CMU-C et ACS fusionneront et donneront naissance à une CMU « contributive » assortie d’une participation financière représentant jusqu’à 30 euros chaque mois.

Les assurances tirent leur épingle du jeu

Cette nouvelle étude menée par la Drees met également en lumière la concentration du marché des complémentaires santé. Ainsi, en 2017, ce secteur d’activité comptait 474 organismes ; ils étaient plus de 1 700 en 2001.

A y regarder de plus près, en 2017, on comptait 346 mutuelles, 103 compagnies d’assurance et 25 institutions de prévoyance (IP). A l’origine de ce phénomène de concentration, l’on trouve un contexte fortement concurrentiel et l’apparition de nouveaux cadres réglementaires qui ont entraîné des absorptions et fusions en série.

Dans ce secteur marqué par une concurrence acharnée, les assurances représentent 31 % des cotisations collectées (+12 points) à 35,7 milliards d'euros en 2017, les mutuelles 51 % de ces mêmes cotisations (-12 points) et les IP 18 % (-3 points).

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
C'est normal, car pour ouvrir un dossier on demande plusieurs fois la même chose. Donc lss gens se lassent. Moi même je suis sans assurance et cela fait deux mois que je retourne les même docunents. C'est pas valable pour tout le monde.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES