Assurance santé

En France le diesel est responsable de 66 % des décès liés aux transports

Publié par le

Le diesel responsable de la moitié des décès liés aux transports

La France et plusieurs pays européens connaissent actuellement un épisode de pollution aux particules fines. Un phénomène dangereux pour la santé qui est notamment dû à la circulation de véhicules diesel. En France, le diesel cause d’ailleurs deux tiers des décès prématurés liés aux transports.

Risque plus élevé de diabète, d’infarctus et de cancer du poumon

L’impact néfaste du diesel se prouve encore. En 2015, les véhicules diesel ont été responsables de 47 % des 385 000 décès prématurés attribuables à la pollution des transports. Un impact qui est encore plus importante en Allemagne, France, Inde et Italie selon une étude de l’ICCT. Cet ONG, à l’origine des révélations sur le scandale du « dieselgate » dévoile que dans ces pays le diesel 66 % des décès prématurés liés aux émissions polluantes du secteur des transports. L’exposition aux particules fines (PM2.5) et à l'ozone entraîne notamment un risque plus élevé de diabète, d’infarctus et de cancer du poumon.

Pollution et transports : 6 400 morts en 2015 en France

« Le grand impact des véhicules diesel en Europe montre l'importance de hauts standards antipollution accompagnés d'un contrôle performant », explique Joshua Miller, co-auteur de l'étude et chercheur à l'ICCT. Cette étude révèle également que 11 % des 3,4 millions de décès prématurés liés à la pollution causée par l'exposition aux particules fines et à l'ozone sont dus aux transports. Pays par pays cela donne des chiffres impressionnants :

  • 114 000 décès en Chine ;
  • 74 000 en Inde ;
  • 22 000 aux Etats-Unis ;
  • 13 000 en Allemagne ;
  • 6 400 en France.

L’Allemagne est le pays qui compte le plus de morts prématurés attribuées aux émissions des transports : 17 pour 100 000 habitants. Si l’on se concentre sur les villes, Berlin, Cologne, Londres, Milan, Kiev, Stuttgart et Turin sont celles où les transports sont responsables du plus grand nombre de morts prématurées sur 100.000 habitants.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES