Assurance santé

En France, les accidents domestiques font 4.5 millions de blessés

Publié par le , Mis à jour le 15/12/2017 à 15:31

Les enfants sont les premières victimes des accidents domestiques

L’association Prévention Attitude vient de publier un rapport sur les accidents domestiques en France. Alors qu’ils occasionnent des blessures pour 4.5 millions, ils sont surtout la première cause de mortalité chez les enfants âgés de 1 à 4 ans.

Les accidents de la vie courante sont nombreux

Un accident domestique est si vite arrivé. Des brulures, chutes ou bien encore empoisonnements sont des accidents qui arrivent plus fréquemment qu’on ne le pense. Toutes les deux minutes un accident se produits. En effet, selon l’association Prévention Attitude estime que les accidents de la vie courante font 11 millions de victimes chaque année. Un chiffre élevé, même si l’on se réfère à la définition assez large des accidents de la vie courante : « un traumatisme non intentionnel subi par une personne, qui n’est ni un accident de la route, ni un accident du travail ».

Des accidents qui ne sont pas bénins

Parmi ces 11 millions de victimes, 4.5 millions doivent se rendre aux urgences pour se faire soigner. Pire les accidents domestiquent représentent  la troisième cause de mortalité en France. Juste derrière les cancers et AVC, ils sont responsables de 20 000 décès par an. Le constat est encore plus alarmant lorsqu’on regarde ces chiffres concernant les enfants : 230 000 victimes par an. Les accidents de la vie courante sont ainsi la première cause de mortalité chez les enfants âgés de 1 à 4 ans.

Prévenir les parents, informer les enfants

Les raisons sont nombreuses : chutes, « fausse route », corps étrangers (billes, etc.) coincés, etc. Pour éviter que cela se produise, des campagnes se sensibilisations destinées aux parents se développent. Des ateliers leurs sont également proposés afin d’avoir les bonnes réactions lorsqu’un accident se produit. Les enfants aussi doivent être informés des risques. Les prévenir reste certainement une bonne chose à faire. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES