Assurance santé

Enfants et écrans : des experts appellent à la vigilance

Publié par le , Mis à jour le 09/04/2019 à 16:14

Appel à la vigilance sur les risques des écrans pour les enfants

Dans un texte publié mardi, les Académies de médecine, des sciences et des technologies appellent à la vigilance sur les risques liés aux écrans pour les enfants et les adolescents. Ces experts évoquent des troubles du sommeil, du comportement ainsi que du développement.

Mise en en garde contre la fétichisation d'une société 100 % numérique

Une question de santé à ne pas sous-estimer. A travers un texte publié ce mardi 9 avril, les Académies des sciences, de médecine, et des technologies lancent un appel à une « vigilance raisonnée » sur les risques liés aux écrans pour les enfants et les adolescents. Refusant de tomber dans une technophobie, ces experts mettent toutefois en garde contre la fétichisation d'une société 100 % numérique. Les Académies estiment que la « surexposition » aux écrans ainsi que le « mésusage » que certains en font constituent leur principale source de préoccupation. « Certains adolescents s’enferment dans une bulle virtuelle » précise Jean Adès, membre de l’Académie nationale de médecine.

Un appel lancé aux parents et aux pouvoirs publics

Plusieurs dangers sont notamment mis en exergue dans le texte publié par les 3 organismes. Les experts évoquent des troubles du sommeil, du développement cérébral mais aussi du comportement. Des troubles qui affecteraient autant les enfants que les adolescents. Pour ces derniers, le texte obverse avec inquiétude « la place croissante de la violence, de la désinformation ou même du harcèlement et du prosélytisme », surtout sur les réseaux sociaux.

Si les 3 organismes émettent l’hypothèse d’une reproduction des comportements des parents, aucune preuve scientifique ne permet aujourd’hui de l’affirmer. Ces parents sont d’ailleurs invités à définir des règles applicables afin d’éviter cette surexposition et les effets néfastes qui y sont liés. Les Académies appellent également les pouvoirs publics, et notamment l’école, à mettre en place des formations.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES