• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Enquête : l'inévitable hausse des dépenses de santé ?

Publié par le

Le cabinet Deloitte, avec le concours de l’Ifop, a réalisé une enquête en ligne auprès de plus de 2 000 Français âgés de 18 ans et plus. Verdict : 80 % des Français craignent une hausse des dépenses de santé et ils sont nombreux à attendre des améliorations du système de santé pour pallier à certaines déficiences. En outre, la majorité des Français sondés perçoivent positivement l’Accord National Interprofessionnel (ANI).

Le système de santé : des failles à combler

Cette enquête a permis de recueillir les avis, réclamations et craintes des Français en termes d’assurance santé.

Ainsi, 85 % des personnes interrogées pensent que leurs dépenses en santé augmenteront sûrement et souhaitent que des mesures soient prises pour y remédier :

  • la limitation des dépassements d’honoraires réclamée par 90 % des Français, jugée primordiale par 53 % d’entre eux et importante par 37 % ;
  • la création d’une structure de proximité regroupant tous types de professionnels de la santé recherchée par 88 % des Français dont 54 % qui la trouvent importante et 34% primordiale ;
  • des mesures drastiques de la part des pouvoirs publics (93%) pour une coopération entre les professionnels qui ont un patient en commun, mesure jugée primordiale et importante ;
  • la mise en place de « réseaux de professionnels de santé à des tarifs avantageux, ou négociés par les mutuelles » (89 %), 48% des sondés se disant prêts au paiement d’une surprime afin d’y accéder.

L’e-santé : une solution plébiscitée par les Français

Selon 82 % des Français, l’évolution de l’e-santé pourrait permettre de développer la coopération entre les professionnels de la santé.

L’e-santé est d’ailleurs plébiscitée par huit français sur dix, qui se déclarent satisfaits des services à distance en termes de « transmission électronique des résultats d'examens, renouvellement des ordonnances à distance ».

Malgré tout, 40 % des sondés évoquent quand même un manque de confiance dans ce système, s’agissant surtout de la confidentialité des données.

Enfin, concernant la généralisation de la complémentaire santé à tous les salariés du secteur privé, 78 % des personnes interrogées y sont favorables, même si près de la moitié des Français n’en connaît même pas l’existence.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES