Assurance santé

Epidémies de grippe et de gastro : des Français toujours contaminés

Publié par le

Les vaccinés sont moins touchés par l'épidémie de grippe

Alors que le printemps approche, les épidémies de grippe et de gastro-entérite touchent encore la France et les Français. La récente vague de froid aurait joué un rôle prépondérant dans la prolongation de ces épidémies hivernales.

Un virus de la grippe persistant mais moins virulent

Soyez vigilant, la gastro-entérite ainsi la grippe courent toujours. L’agence nationale de santé publique, Santé publique France, prévient que « les cartes sont encore en rouge » pour le virus de la grippe rapporte Le Parisien. Selon le même journal, 4 159 personnes présentant des symptômes grippaux se sont rendues aux urgences la semaine dernière. Parmi elles, 657 ont été hospitalisées. « On a encore de 1 000 à 1 200 cas par jour contre environ 3 000 au plus fort de la grippe. Elle n'en finit pas, on est presque à 14 semaines d'épidémie contre 9 à 12 en moyenne. Depuis janvier, la décroissance est lente », indique le docteur Serge Smadja, secrétaire général de SOS Médecins.

Une épidémie de grippe persistance, mais moins virulente. De type A (H1N1), le virus actuel a provoqué le décès de 6 400 personnes cet hiver. En 2016-2017, 14 000 malades étaient décédés de la grippe. Pour expliquer cette baisse de mortalité, Le Parisien explique le virus de cette année a majoritairement touché les jeunes et non les personnes âgées.

L’épidémie de gastro toujours bien présente en Bretagne

Si l’épidémie de grippe est toujours bien présente dans l’ensemble de l’Hexagone, celle de gastro-entérite est plus ou moins persistante selon les régions. Alors que la Bretagne, les Hauts-de-France, l’Ile-de-France et la Normandie sont toujours en alerte rouge, le sud de la France est en vert. A noter que la région Pays de la Loire est quant à elle en « préépidémie ». En plein scandale du lait en poudre, les parents se sont fortement inquiétés cet hiver lorsque leurs enfants étaient victimes de vomissements ou de diarrhées. Le docteur Serge Smadja explique pourtant que « l'épidémie a été normale cette année, bien qu'un peu plus contagieuse ».

Pour éviter d’être contaminé par le virus de la grippe ou de la gastro-entérite, vous pouvez toujours suivre les conseils promulgués en plein milieu de l’hiver. Lavez-vous régulièrement les mains, évitez les contacts avec des personnes contaminées ou bien encore faites une cure de vitamine C.  

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES