Et si le sport était pris en charge par les assurances santé ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Et si le sport était pris en charge par les assurances santé ?

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Et si le sport était pris en charge par les assurances santé ?

|
Consultations : 1432
Commentaires : 0
Le sport pris en charge par les assurances santé ?

Le sport c’est bon pour la santé ! Tout le monde le sait. Mais pourrait-il être si bon qu’il ait une valeur thérapeutique voire médicamenteuse, et ainsi être remboursé par la Sécurité Sociale ? Les assurances santé rembourseront-elles également la pratique d’un sport ? Dans quel cadre cela serait-il possible ? Explications.

Les experts ès sports sont unanimes. Le sport c’est bon pour la santé. Et certains d’entre eux poussent la réflexion plus loin : pourquoi la Secu ne pourrait-elle pas prendre en charge la pratique d’un sport ?

A quand le remboursement des activités sportives par la Sécu et les assurances santé ?

Le sport a de nombreux atouts ! C’est ce que s’évertuent à répéter les fameux experts sportifs : prévention de certaines maladies, alternative aux médicaments, résorber le trou de la Sécu…bref, le sport serait en passe de devenir le remède à tous les maux…

Si ce projet paraît loufoque, son application est déjà en place à Strasbourg ! Et oui, les médecins strasbourgeois prescrivent des séances de vélo gratuits pour leurs patients souffrant de diabète ou d’hypertension…et ce, pendant un an.

Un actif dépense moins en santé qu’un inactif

Une étude révèle qu’une activité sportive régulière permet de faire des économies chez son médecin ! Selon la société IMAPS, « un actif dépense 250 euros de moins par an qu’un inactif pour sa santé ».

Ce serait donc des économies également pour la Secu : « en finançant à hauteur de 150 euros par an une APS (activité sportive et physique) adaptée pour soigner les pathologies de 10% des patients en affection de longue durée, on pourrait faire économiser 56,2 millions d’euros par an à la Sécurité sociale ».

L’avis d’Assurland : une autre manière de faire des économies est de comparer son assurance santé. Par ici.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS