Etudiants : n'oubliez pas l'assurance santé

Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Etudiants : n'oubliez pas l'assurance santé

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Etudiants : n'oubliez pas l'assurance santé

|
Consultations : 2204
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Alors que la rentrée universitaire approche à grands pas, ayez une pensée pour votre santé et pour la mutuelle santé étudiante. Loin d’être négligeable, cette question est aujourd’hui devenue complètement incontournable avec la hausse fulgurante des frais de santé (+20 % au cours des 3 dernières années !). Coup de projecteur.

Quelle assurance santé choisir ?

A l’heure du choix, il n’est pas forcément évident de s’y retrouver, notamment parmi toutes les offres proposées par les différents acteurs du secteur. Car, s’il est obligatoire de sélectionner au moment de l’inscription universitaire le centre gestionnaire de votre Sécurité sociale étudiante, on oublie bien souvent que le choix de la mutuelle santé est à la fois libre et facultatif.

Ainsi, au-delà des mutuelles étudiantes « traditionnelles » qui peuvent s’avérer assez coûteuses, intéressez-vous à la couverture santé de vos parents qui peut vous couvrir jusqu’à vos 25 ans ou utilisez un comparateur de mutuelles santé pour dénicher la meilleure offre.

Des frais de santé qui explosent !

D’après la Fédération des associations générales étudiantes (Fage), les frais de santé, cotisations à la mutuelle et à la Sécu étudiante comprises, ont bondi de 20 % en l’espace de 3 ans.

Estimée à 82 euros environ, cette augmentation s’explique surtout par la hausse du coût de la complémentaire santé étudiante dont le montant moyen oscille entre 228 et 276 euros par an.

Au-delà des chiffres, une autre réalité se dessine : faute de disposer de moyens suffisants, près d’un étudiant sur cinq renonce à consulter un médecin et, lorsqu’ils sollicitent sa Sécurité sociale par téléphone, il peine à trouver un interlocuteur, 93 % des appels n’étant pas traités.

Rentrée universitaire : pensez à l'assurance santéToutefois, il faut savoir que ces étudiants en difficulté peuvent faire une demande de CMU-C si leurs ressources n’excèdent pas 8 644,52 euros par an. Il est également possible de faire appel à l'Aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) qui, comme son nom l’indique, facilite la souscription d’une mutuelle santé.

La loi Hamon pour plus de clarté

Pas toujours compréhensibles, les contrats d’assurance santé seront bientôt plus « transparents » pour le grand public.

Sous l’effet de la loi Hamon, les acteurs du secteur devront bientôt veiller à ce que les mutuelles évoquent de manière plus limpide les niveaux de prise en charge à l’aide d’exemples chiffrés.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS