Assurance santé

Faut-il craindre un retour de la rougeole ?

Publié par le

Une mise en garde pour la rougeole en France

Plus de 70 cas de rougeole ont été récemment enregistrés dans la région de Bordeaux. Au-delà de ces chiffres proprement dits, cela témoigne de l’insuffisance de la couverture vaccinale qui avait pourtant jusqu’ici permis de combattre cette infection virale éruptive. Explications.

De nombreux cas de rougeole en 2017

L’Agence régionale de santé (ARS) vient de tirer la sonnette d’alarme. En effet, elle a émis une mise en garde concernant une couverture vaccinale insuffisante, en particulier en région Nouvelle-Aquitaine où, depuis septembre 2017, 77 cas de rougeole, dont 12 hospitalisations, ont été enregistrés.

On rappellera qu’au cours du premier trimestre 2017, ce sont déjà 134 cas qui avaient été recensés dans l’Hexagone. C’est le signe que, si le vaccin contre la rougeole a permis de faire chuter le nombre des malades, la maladie n’a jamais complètement disparu en France.

Des complications parfois graves

Particulièrement contagieuse, la rougeole peut être transmise par projection de gouttelettes respiratoires ou salivaires. Ainsi, il suffit que le malade tousse pour contaminer son entourage. Au total, ce sont entre 15 et 20 personnes en moyenne qui peuvent être infectées contre 1 à 3 personnes seulement en cas d’infection grippale.

Si l’on s’intéresse aux symptômes, la rougeole se manifeste par une fièvre importante pendant plusieurs jours accompagnée d’une éruption cutanée sur le visage et ensuite sur le corps de la personne malade.

Enfin, les complications peuvent être bénignes avec des otites et des diarrhées ou graves avec des pneumopathies chez l’enfant et des encéphalites chez l’adulte.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES