Généralisation du tiers-payant : une fausse bonne idée ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Généralisation du tiers-payant : une fausse bonne idée ?

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Généralisation du tiers-payant : une fausse bonne idée ?

|
Consultations : 2466
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Même si la grande majorité des Français (ils sont 54 % selon l’IFOP) s’est prononcée en faveur de la généralisation du tiers-payant auprès des services de santé, cette idée ne fait pas l’unanimité. Loin de là. Tour d’horizon.

Lutter contre le difficile accès aux soins

Pour dissuader limiter les dépenses de santé, le législateur a décidé d’instaurer le ticket modérateur qui correspond aux frais restants à la charge du client.

Mais, cela ne permet pas toujours aux plus démunis d’accéder aux soins ou de consulter un médecin car il est toujours nécessaire d’avancer les frais.

La généralisation du tiers payant permet de se passer de cette avance des frais. D’ailleurs, la généralisation du tiers-payant prévue pour 2017 dans le projet de loi santé est majoritairement approuvée par les Français.

Une décision qui fait débat

Malgré les vertus annoncées de cette généralisation du tiers-payant, les syndicats médicaux n’ont pas caché leur scepticisme.

Ainsi, il juge que cette décision de généralisation pourrait avoir des conséquences négatives pour le système de santé français.

En effet, au-delà du fait que les démarches administratives risquent de s’alourdir et de devenir plus compliquées pour les professionnels de santé, certains craignent une saturation dans l’accès aux soins avec des délais d’attente plus longs et des honoraires plus onéreux.

La généralisation du tiers-payant contestéeD’ailleurs, certains jugent que l’avance du prix de la consultation qui s’élève généralement à 23 euros ne constitue pas le principal obstacle à l’accès aux soins étant donné que les personnes qui n’ont pas les moyens de payer cette somme en sont dispensées grâce à la Couverture maladie universelle (CMU).

Avec ou sans généralisation du tiers-payant, il peut s’avérer pertinent de souscrire une bonne mutuelle santé pour prendre en charge. En effet, être assuré permet d’affronter les différents frais relatifs à vos besoins de santé. Cela permet surtout de pouvoir continuer à se soigner.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS