Génériques : soupçons d'entente entre laboratoires pharmaceutiques

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > Génériques : soupçons d'entente entre laboratoires pharmaceutiques

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

Génériques : soupçons d'entente entre laboratoires pharmaceutiques

|
Consultations : 5002
Commentaires : 0
Attention à la contrefaçon de médicaments

Bruxelles a signifié lundi 30 juillet au groupe français Servier ses griefs concernant des soupçons d’entente avec des laboratoires concurrents produisant des génériques afin de retarder la commercialisation d’une version générique d’un de ses médicaments.
 

Les laboratoires pharmaceutiques dans le viseur de Bruxelles


La Commission européenne, qui veille à la régulation de la concurrence en Europe, a fait part de ses soupçons concernant une entente entre le groupe pharmaceutique Servier et les laboratoires Niche/Unichem, Teva, Krka et Lupin. Selon elle, les règlements amiables concernant des brevets, entre Servier et ces producteurs de médicaments génériques auraient eu pour but d’empêcher le lancement sur le marché européen de la version générique du Perindopril, médicament cardiovasculaire produit par le groupe français.
 

Les éventuels fautifs, passibles de lourdes amendes


Or, les pratiques visées vont à l’encontre des règles d’ententes et d’abus de position dominante.
Si ces soupçons étaient avérés, les entreprises concernées pourraient payer de lourdes amendes pouvant aller jusqu’à 10 % de leur chiffre d’affaires. Cependant, le groupe Servier, qui a réagi dans un communiqué, a précisé qu’il « répondrait de manière argumentée aux griefs, car il est convaincu de n’avoir commis aucune infraction aux règles de concurrence ». Il ajoute qu’il « a toujours coopéré avec les services de la Commission Européenne ». Par ailleurs, le groupe a mis en avant l’importance de la protection de la propriété intellectuelle pour favoriser l’innovation.

Les génériques, qui représentaient 13,5 % du chiffre d’affaires du marché pharmaceutique remboursable selon le Gemme (Générique, même médicament), représentent le plus sûr moyen de réaliser des économies sur le budget santé des particuliers. Un autre moyen reste de choisir l’assurance santé la plus adaptée à vos besoins en comparant les assureurs sur Assurland.com

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS