Assurance santé

Grippe : la barre du million de vaccinés franchie en pharmacie

Publié par le , Mis à jour le 21/11/2019 à 15:16

Les Français tentent la vaccination dans les pharmacies.

La vaccination en pharmacie semble être un véritable succès. Un peu plus d'un mois après le lancement de la campagne nationale contre ce virus, plus d’un million de patients ont franchi le seuil d'une officine pour recevoir une injection.

Le succès de la vaccination en pharmacie

C’est la petite nouveauté de la campagne de vaccination de la grippe 2019-2020. Après une expérimentation dans quatre régions, les pharmaciens ont obtenu le feu vert du ministère de la santé afin de vacciner contre la grippe.

Comme chaque année, 12 millions de Français sont invités à se rendre chez un médecin, une sage-femme, un infirmier et désormais en pharmacie afin de recevoir une injection. Les personnes de plus de 65 ans, les malades chroniques (diabète, insuffisance cardiaque ou encore respiratoire), les femmes enceintes ou encore les personnes obèses sont principalement concernés par cette invitation envoyée par la Sécurité sociale quelques semaines avant le lancement de la campagne de vaccination. Pour eux, elle est remboursée à 100%.

Cette autorisation accordée aux pharmaciens a pour objectif d’augmenter la couverture vaccinale notamment pour les personnes qui vivent dans des déserts médicaux. L’année dernière, le taux de vaccination atteignait péniblement les 42,9%. Trop peu pour les professionnels du secteur.

Avoir la possibilité de se faire vacciner en pharmacie plait aux patients. Selon la Fédération des pharmaciens d’officine (FSPF), la barre symbolique du million de Français vaccinés dans les officines a été franchie soit un quart des Français. Un joli succès dont se félicite la FSPF dans un communiqué : « La campagne de vaccination 2019 qui a débuté le 15 octobre a d’ores et déjà dépassé le million de patients vaccinés par leur pharmacien sur un total de 4 millions de doses délivrées «  explique t-elle.  

La grippe fait toujours autant de victimes. Santé publique France révèle dans son Bulletin épidémiologique que 1,8 million de Français ont été touchées par le virus la saison dernière. Il a entrainé près de 10 723 hospitalisations dont des moins de 5 ans et des enfants de 5 à 14 ans. Une saison « d’ampleur modérée » mais qui est à l’origine de 9 000 morts.

Les professionnels de santé pas assez vaccinés

Cette année, les professionnels de santé sont aussi invités à se faire vacciner plus massivement. Toujours selon Santé publique France, seuls 35% d’entre eux ont reçu une dose de vaccin. Pour les personnes travaillant en Ehpad, le taux tombe à 32%.

A l'inverse, les médecins (68%) et les sages-femmes (50%) sont de bien meilleurs élèves. Cette faible couverture vaccinale pour la profession peut s’expliquer de plusieurs manières : des doutes sur le vaccin ou encore la peur des effets secondaires. Des réticences qui peuvent avoir des conséquences. L’agence rappelle que la vaccination contre la grippe permet d’éviter une transmission des microbes entre les patients et le corps médical.

Les petits gestes simples à adopter

Comme chaque année, le Ministère de la santé prône quelques conseils pour limiter la transmission des microbes :

  • Se laver les mains régulièrement
  • Utiliser des mouchoirs jetables
  • Toussez et éternuez dans son coude
  • Portez un masque lorsque vous être grippé.
  • N’hésitez pas à ouvrir au moins 10 minutes vos fenêtres pour aérer et changer l’air
  • Evitez de serrer des mains ou de faire des bises
  • Evitez de mettre en contact un bébé avec une personne malade.

Si même avec ces petits gestes, vous attrapez la grippe, vous devez boire régulièrement pour éviter une déshydratation, portez des vêtements légers et prendre du paracétamol en cas de fièvre et de douleurs musculaires. Dernier conseil : reposez-vous.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES