• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Grossesse : déclarez-la au bon moment !

Publié par le , Mis à jour le 12/02/2015 à 16:53

Il n’y a pas qu’à votre famille, à vos proches et à vos amis qu’il faut annoncer votre grossesse. En effet, pour bénéficier d’une prise en charge conforme à vos besoins et attentes, il ne faut pas oublier de déclarer votre grossesse auprès de l’Assurance Maladie, et ce, au bon moment. Coup de projecteur.

Des déclarations obligatoires

Vous allez bientôt être parents ? Félicitations mais n’oubliez pas d’accomplir les démarches administratives incontournables si vous souhaitez bénéficier des aides auxquelles vous avez droit.

Il y a d’abord la déclaration de grossesse. Elle peut être réalisée auprès de votre médecin généraliste, de votre gynécologue ou de votre sage-femme au cours des trois premiers mois de grossesse. Cette déclaration initiale permet de réaliser la première écographie utile pour estimer la date probable de votre accouchement.

Une autre déclaration doit être faite auprès de votre Caisse d’Allocations Familiales (CAF) puis de votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM).

Il ne faut pas oublier non plus d’informer votre employeur pour bénéficier selon le cas d’un congé maternité ou paternité.

Quand faut-il solliciter l’Assurance Maladie ?

C’est à l’occasion de la consultation initiale que votre médecin remet le « Premier examen médical prénatal », document papier en trois volets indispensable pour vos diverses démarches administratives. Ainsi, si les deux volets bleus doivent être envoyés à la CAF, le volet rose doit être transmis à l’Assurance Maladie.

Pour bénéficier de la meilleure prise en charge, ces différents envois doivent être réalisés avant que n’arrive la fin du premier trimestre de votre grossesse. D’ailleurs, de nombreuses démarches sont à réaliser tout au long de la grossesse et, plus vous irez vite, plus vous serez rapidement « débarrassée » de ces formalités.

A noter enfin qu’il faudra vous rapprocher de l’Assurance Maladie  et de la CAF une fois que votre enfant sera venu au monde, et ce, au cours du premier mois suivant sa naissance.

Si les examens médicaux relatifs à la grossesse sont couverts à 100 %, il n’en est rien de ceux qui doivent être effectués quand votre enfant est né. Heureusement, il suffit d’avoir une bonne assurance santé pour bénéficier d’une prise en charge intégrale ou partielle selon la teneur du contrat souscrit.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES