Assurance santé

Homéopathie : l'académie de médecine pour le déremboursement

Publié par le , Mis à jour le 28/03/2019 à 16:36

72% des Français croient en l'efficacité de l'homéopathie

Pour les médecins et pharmaciens, c’est non ! Les académies de médecine et pharmacie souhaitent la fin du remboursement de l’homéopathie et demandent l’arrêt de son enseignement dans les facultés. La HAS doit rendre un rapport en juin 2019 sur ce sujet.

Première fois que les pharmaciens se positionnent

Le débat sur le déremboursement de l’homéopathie revient sur le devant de la scène. Alors que la Haute Autorité de Santé rendra son avis en juin 2019, les académies de médecine et pharmacie ont déjà tranché. D’une même voix, ils ont décidé de dire « non » à l’homéopathie. Selon les informations du Figaro, l’Académie de médecine a voté par 58 voix pour, 16 voix contre et 8 abstentions sur l’épineux sujet du déremboursement de l’homéopathie. Ce n’est pas la première fois que les médecins demandent la fin de son remboursement. En décembre dernier, 131 académiciens avaient signé une tribune pour alerter sur ces granules qui « ne sont pas plus efficaces qu’un placebo ». À l'époque, les professionnels de santé expliquent que la composition est souvent « floue » et que le produit « n’est pas forcément inoffensif ». D’ailleurs, les signataires ont été plus loin en demandant l’arrêt de son enseignement dans les facultés. Si les médecins avaient déjà donné un avis, c’est la première fois que les pharmaciens décident de se positionner sur la question.

63% des Français continueraient à y avoir recours 

Même si l’homéopathie est décriée chez les professionnels de santé, la pratique est très populaire dans le pays. La preuve, 72% des Français croient en son efficacité. Pour une majorité de patients, cette médecine alternative à réellement un impact sur la santé.

Il y a quelques mois, Agnès Buzyn, ministre de la santé s’est emparée du sujet en expliquant que « si l’homéopathie n’est pas utile, elle ne serait plus remboursée ». Si elle venait à être déremboursée par l’Assurance Maladie, 63% des Français continueraient à y avoir recours selon un récent sondage.

Actuellement, un traitement homéopathique est pris en charge à hauteur de 30% par l’Assurance maladie. Des granules qui peuvent être délivrées sans ordonnance  en pharmacie.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES