• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Hypertension : la sieste ferait baisser la pression artérielle

Publié par le

Le fait de s’octroyer une sieste au début de l’après-midi ferait baisser la tension artérielle chez les personnes de nature hypertendue et permettrait d’anticiper ce risque chez les autres. Tel est le constat fait par une équipe grecque qui a conduit une série de tests sur plusieurs centaines d’hommes et femmes souffrant d'hypertension. Explication !

Impact de la qualité du sommeil sur la santé

Ce n’est pas de façon innocente que l’équipe a décidé de se pencher sur cette question. Quand on sait que la qualité du sommeil joue un rôle majeur dans le risque de développer de l’hypertension et que les troubles du sommeil  (insomnies, réveils nocturnes récurrents, syndrome d’apnée du sommeil) peuvent influencer de façon négative sur la pression artérielle, cette étude prend alors tout son sens.

A noter qu’en France, 11 000 personnes sont soignées chaque année pour un problème d’hypertension.

Hypertension : la sieste comme médicament

Pour en arriver à ce constat, l’équipe a divisé les patients en deux groupes : ceux qui faisaient un petit roupillon (20 minutes environ) quelque temps après avoir déjeuné et ceux qui ne le faisaient pas. Pour ce faire, plusieurs paramètres ont en outre été pris en compte par l’équipe : indice de masse corporelle (IMC), situation professionnelle, activité physique et consommation ou non de tabac, d’alcool, de café ou de sel.

Le résultat a montré que ceux qui faisaient la sieste et qui avaient des caractéristiques similaires voyaient leur pression artérielle baisser significativement. Même si ce résultat n’est pas si spectaculaire, pour les chercheurs il reste assez important pour être considéré. En effet, d’après cette étude, s’accorder un moment de repos après le repas permettrait de réduire les risques cardiovasculaires de 10%. Bonus, sur vingt-quatre heures, ce bénéfice serait accru et plus particulièrement la nuit.  

Lorsque l’on sait que l’hypertension nocturne représente un risque particulier et que l’on a conscience d'en souffrir, alors il ne faut pas hésiter à s’octroyer un temps de sieste. Pour les autres, si cela n’est pas encore attesté, cette période d'assoupissement permettrait de diminuer les risques de tension artérielle. Ce serait donc dommage de s’en priver !

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES