• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Ian Ziering, Sharknado et l'assurance maladie : quel lien ?

Publié par le

Ian Ziering joue dans Sharknado et Sharknado 2 des films dotés de scénario improbable et des effets spéciaux pas toujours au point. L’acteur s’est récemment confié sur la raison pour laquelle il a pourtant accepté de jouer dans ces films.

Des films à succès

Avec une intrigue tirée par les cheveux, des effets spéciaux ratés et un scénario à dormir debout, personne ne s’attendait à ce que ces films connaissent le succès. Pourtant Sharknado a été un succès de 2013 aux Etats-Unis. Le film a été très commenté sur les réseaux sociaux au moment de sa diffusion. Ian Ziering ne s’attendait pas non plus à un tel rebondissement. Selon ses dires, il n’a pas été convaincu par le scénario, mais a décidé d’accepter pour des raisons financières et pratiques.

Dans une interview qu’il a accordée à Télé Star (rapporté par télé première), l’acteur a confié qu’aux Etats-Unis, les acteurs devaient gagner « une certaine somme d’argent pour obtenir la meilleure assurance maladie ».Il a donc signé le contrat puisque c’était la meilleure façon pour lui d’être bien couvert d’autant plus que lui et sa compagne attendaient à ce moment l’arrivée d’un bébé. Le succès du premier volet est tel que l’acteur a décidé de rejouer dans second volet. Il sera d’ailleurs, diffusé dans la nuit du 30 au 31 juillet 2014 sur Syfy.

L’assurance maladie aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, la réforme de santé « Obamacare » est promulguée depuis maintenant 4 ans, pourtant, elle demeure toujours impopulaire. Pourtant le Président lui-même a mis en place plusieurs mesures pour inciter les jeunes à souscrire une assurance santé.

Michelle Obama a elle aussi participé à plusieurs talk-shows pour mobiliser le plus de personnes possibles. Mais les résultats ne sont pas probants. Seuls 25 % des nouveaux souscripteurs sont âgés de 18 à 34 ans alors que l’objectif était de 40 % pour maintenir des tarifs abordables.

La Maison Blanche qui s’est donnée comme but de donner l'accès aux soins aux 40 millions d'Américains non couverts peine à voir les fruits de son effort, malgré le fait que les personnes qui ont refusé de souscrire encourent une amende de 750 dollars par an soit près de 550 €.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES