INAM lutte contre les assurés fictifs

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > INAM lutte contre les assurés fictifs

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

INAM lutte contre les assurés fictifs

|
Consultations : 1719
Commentaires : 0
Le continent africain créé ses systèmes de santé

INAM, l’Institut National d’Assurance Maladie (Togo), a récemment lancé l’ « opération Vignette » visant à marquer les cartes des assurés pour mieux les tracer et ainsi limiter le nombre d’assurés fictifs.

Togo et le détournement de fonds publics

Togo fait partie de ces pays où règne le détournement de fonds publics. Pour lutter contre ces méfaits, le conseil des Ministres a nommé, le 15 janvier dernier, Henry Gaperi comme Commissaire général de l’Office Togolais des Recettes. L’OTR aura pour objectif de lutter contre les fuites fiscales, le détournement des fonds publics et les pratiques malveillantes qui pourraient nuire à l’économie togolaise.

L’OTR pourra donc aussi œuvrer dans la lutte conte les assurés fictifs, un véritable fléau qui est en train de se répandre au Togo. C’est pour cette raison que l’INAM a aussi décidé de s’impliquer en lançant l’opération vignette. Le lancement de cet institut marque la première étape dans la mise en place du système de protection sociale pour tous les Togolais.

L’objectif de la vignette INAM

La vignette donnera aux assurés le droit de bénéficier des formations sanitaires ainsi que des pharmacies accréditées. Les cartes des assurés qui ne présentent pas de vignette seront néanmoins valables pour la prise en charge jusqu’au 9 avril 2014. L’assuré devra apposer la vignette après cette date pour qu’il puisse encore bénéficier des prestations offertes par l’assureur.

La vignette apposée sur les cartes des assurés sera valide durant six mois et pourra être renouvelée après cette durée. Selon Aglo John Koami-Kumah, ministre du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale dans un commentaire rapporté par le site Full news, cette opération est une avancée majeure « dans le financement de la santé au Togo ».

Avec une mesure de ce type, l’INAM devrait réussir à augmenter le nombre de souscriptions. En 2014, ils sont 30 000 fonctionnaires à avoir consulté les médecins de l’organisme et une prise en charge de 80 % a également été enregistrée.

Plus d’infos sur l’Afrique et les systèmes de santé

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS