Assurance santé

Inquiétude après le retour de maladies que l'on croyait disparues

Publié par le

Le vaccin contre la rougeole est désormais obligatoire

Si les médias ont récemment parlé du scorbut et de la rougeole, ce ne sont pas moins de 8 maladies que l’on pensait disparues qui sont actuellement en train de revenir. Syphilis, tuberculose, ou bien encore polio : leur retour s’explique notamment par la défiance envers la vaccination et la multiplication de « mauvais comportements ».

La défiance envers la vaccination à l’origine de la recrudescence de rougeole

Les autorités de santé s’inquiètent de leur retour. Il y a quelques jours, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’alarmait du retour de la rougeole. Entre janvier et juin 2018, 41 000 enfants et adultes ont été touchés par ce virus potentiellement mortel sur le Vieux Continent. Pour ce qui est de la France, Santé publique France a recensé depuis novembre 2017, 2 741 cas dans l’Hexagone. Des patients qui parfois décèdent de cette maladie. En Europe, 37 personnes sont mortes depuis janvier (3 en France).

Pour l’OMS le retour de la rougeole est dû à la défiance envers la vaccination. Alors que le seul moyen d’éradiquer le virus est qu’au minimum 95 % de la population soit vaccinée, seulement 90 % ont reçu une dose et 80 % les deux nécessaires. Cette défiance envers les vaccins explique également le retour d’une autre maladie que l’on pensait disparue : la polio. Après 18 ans d’absence, la poliomyélite a fait son retour en juin 2018, en Papouasie-Nouvelle Guinée. Selon l’OMS, une centaine de cas se déclarent chaque année.

Le retour de la « maladie des marins » : le scorbut

La rougeole et la polio ne sont malheureusement pas les deux seules maladies qui ont fait leur retour au cours des derniers mois. Parmi elles, le scorbut revient en force. Celle que l’on appelait « la maladie des marins » avait connu un boom au XVIIIe siècle. Trois siècles plus tard, il est donc de retour. « Nous avons diagnostiqué notre premier cas il y a 5 ou 6 ans. Depuis, nous avons diagnostiqué quelque chose comme 20 ou 30 cas », indique le Docteur Eric Churchill au site américain ScienceAlert. Une maladie qui s’explique par une carence en vitamine C. Selon les experts, le mode de vie des citadins, coupables de délaisser les fruits et légumes riches en vitamine C, au profit d’aliments transformés, serait à l’origine de ce retour. L’autre explication met en exergue le fait que bien manger coûte cher. Le scorbut touche particulièrement les milieux les plus pauvres, qui favorisent les aliments riches en matière grasse et ne mangent donc pas assez de fruits et légumes.

La syphilise, la gale ou encore la tuberculose refont surface

Si un mauvais comportement alimentaire est en cause pour le scorbut, un autre est évoqué pour expliquer le retour de la syphilis. Cette célèbre maladie, coupable d’avoir ôté la vie à Guy de Maupassant ou bien encore Baudelaire, est réapparue en France au début des années 2000. En 2014, plus de 1 000 cas avaient été recensés en France. Des chiffres qui ne refléteraient cependant pas l’étendue de la maladie. Un retour dû à une augmentation des pratiques à risque, et notamment à l’abandon du préservatif.

Autre maladie, autre retour, et encore dû à un mauvais comportement : la gale. Cette maladie infectieuse due au sarcopte (parasite de peu), est en recrudescence depuis plusieurs années, notamment chez les personnes âgées et les plus jeunes. Si elle est aujourd’hui bien soignée, il est possible de l’éviter en respectant une bonne hygiène.

Trois autres maladies sont également citées par les spécialistes comme étant des maladies que l’on pensait disparues mais qui reviennent depuis quelques mois ou années : la lèpre, la tuberculose et le botulisme.  

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES