Assurance santé

Journée mondiale contre le cancer : lesquels se soignent le mieux ?

Publié par le

Quels sont les cancers avec le plus haut taux de guérison ?

En cette journée mondiale contre le cancer Assurland s’est intéressé aux taux de guérison des cancers. En France on parle de guérison pour 55 % des malades. Un taux qui varie toutefois selon le type et la localisation du cancer.

400 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année

Le 4 février est la journée mondiale contre le cancer. Une maladie devenue, depuis 2004, la première cause de mortalité prématurée en France. Chaque année en France, 150 000 personnes décèdent des suites d’un cancer et 400 000 nouveaux cas sont diagnostiqués. Actuellement, tous cancers confondus, on constate que près de 70 % des patients sont toujours en vie 5 ans après la découverte de leur maladie. Un cap des 5 ans primordial puisque l’on considère que si aucune cellule cancéreuse n'a été décelé pendant une période de 5 ans après le traitement le patient est guéri. Un « jalon » qui reste toutefois à nuancer. Si les rechutes se manifestent à court terme pour les cancers à croissance rapide, ce n’est pas le cas pour les cancers à croissance lente.

Un taux de survie de 94 % pour les cancers de la prostate

Les taux de guérison varient également beaucoup selon le type de cancer. L’Institut national du cancer les classe d’ailleurs en trois catégories : cancers de bon pronostic, cancers de pronostic intermédiaire et cancers de mauvais pronostic.

Parmi les cancers considérés comme se soignant « bien » on retrouve ceux du sein, de la prostate, colorectal, de la thyroïde et de la peau. Entre 1989 et 2005, la survie est passée de 72 à 94 % pour les cancers de la prostate et de 80 à 87 % pour les cancers du sein. A l’inverse certaines tumeurs ne laissant que peu d’espoir : foie, poumon ou pancréas. Pour le cancer du poumon le taux de survie à 5 ans est faible (17 %). C’est pourquoi en cette journée mondiale contre le cancer il est primordial de rappeler l’importance du dépistage mais aussi de sensibiliser au fait qu’au moins 40% des cancers sont liés à des comportements que nous pouvons modifier. L’institut national du cancer a ainsi exprimé son vœu d’éviter 40% des cancers grâce à de meilleures habitudes de vie. Arrêter le tabac, réduire sa consommation d’alcool, manger mieux, bouger plus, se protéger des UV : des gestes simples et pourtant primordiaux.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES