Assurance santé

L'Académie de pharmacie alerte sur les dangers des compléments alimentaires

Publié par le

Les compléments alimentaires à base de plantes seraient dangereux

L'Académie nationale de pharmacie a par le biais d’un rapport tiré la sonnette d’alarme : les compléments alimentaires à base de suc d'aloé, de racine de rhubarbe ou de séné peuvent être dangereux pour la santé.

Des compléments utilisés pour leur effet laxatif

Attention à certains compléments alimentaires. Dans un rapport dévoilé jeudi 7 février, l’Académie nationale de pharmacie alerte sur la dangerosité des compléments alimentaires à base de plantes. Utilisés pour leur effet laxatif, ces compléments à base de suc d'aloé, de racine de rhubarbe, de séné, de bourdaine ou de cascara contiennent des principes actifs appelés « hétérosides hydroxyanthracéniques » pouvant être à l’origine de « la maladie des laxatifs ».

Leur « usage prolongé provoque une dépendance, il n'est plus possible d'aller à la selle sans médicament. A long terme, des lésions définitives de la paroi interne de l'intestin peuvent apparaître ». Pour l’Académie de pharmacie des plantes doivent être retirées de la liste de celles qui sont autorisées dans les compléments alimentaires. Cette liste avait été établie par un arrêté gouvernemental le 24 juin 2014.

Le marché des compléments alimentaires en pleine expansion

A travers son rapport, l’Académie alerte plus largement sur la dangerosité d’un mauvais usage des compléments alimentaires. « Malgré leur statut d'aliment, contrairement à ce que beaucoup de personnes croient [...], les compléments alimentaires ne sont pas des produits anodins, indiquent les auteurs du rapport. Les accidents les plus sévères sont associés au mésusage (consommation de plusieurs produits, dépassement des doses recommandées) ». En France le marché des compléments alimentaires est en pleine expansion. En 2017, ce dernier s’est élevé à 1,8 milliard d'euros selon le Syndicat national des compléments alimentaires. C’est 800 millions de plus qu’en 2010.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES