• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

L'accès aux soins préservé malgré la crise

Publié par le

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), dans son « Panorama de la santé : Europe 2014 », révèle que l’accès aux soins a été préservé dans de nombreux pays européens, et ce, en dépit de la crise économique. Explications.

Progression du reste à charge

Si l’accès aux soins a été préservé, la crise économique a eu un impact sur les restes à charge via les coupes budgétaires qui ont donné lieu à une hausse des dépenses à régler par les patients dans l’Union européenne (UE).

Sur une note plus positive, l’OCDE rapporte un gain de qualité au niveau des soins. Pour preuve, le taux de mortalité par suite d'arrêt cardiaque a diminué de 40 % durant les dix dernières années, mais les chiffres diffèrent d’un pays à l’autre. Ainsi, les patients hongrois ou lettons risquent deux fois plus de mourir 30 jours après avoir été admis à l’hôpital suite à une crise cardiaque qu’au Danemark ou en Suède.

Les Français consomment trop d’antibiotiques

Même si un maintien de l’accès aux soins est observé dans l’UE, certains pays comme la Bulgarie ou la Grèce ont connu quelques difficultés en la matière.

En ce qui concerne la France, l’OCDE a relevé trois faits importants en termes de soins de santé. Ainsi, l’organisation remarque des frais hospitaliers très lourds alors que des tentatives de proposition de prises en charge moins chères ont été menées.

En outre, les dépenses pharmaceutiques qui n’ont quasiment pas progressé depuis quelques années restent très importantes en France. Dernier fait assez inquiétant : les antibiotiques sont toujours fortement prescrits en France, qui figure parmi les plus grands consommateurs de ces médicaments en Europe.

Peu importe vos besoins de santé, il ne faut pas hésiter à souscrire une mutuelle. En effet, cette couverture santé complémentaire vous permettra de bénéficier d’une prise en charge pour vos différents soins avec un remboursement partiel ou total selon l’offre que vous aurez choisie.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES