Assurance santé

L'Anses alerte sur les usages des insecticides et pesticides à la maison

Publié par le
202 vues 1 réaction Note

L'Anses met en garde contre les usages des pesticides

Une étude de l'Agence nationale de sécurité sanitaire met en garde les Français contre leurs usages des insecticides et pesticides. Des produits qu’ils sont 75 % à utiliser chaque année, que ce soit pour traiter des animaux, désherber des jardins ou lutter contre les moustiques.

75 % des Français utilisent des pesticides à leur domicile

Les Français s’intoxiqueraient-ils eux-mêmes ? L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a publié ce lundi 7 octobre, les résultats d’une enquête sur les usages des pesticides par les Français à leur domicile. Premier enseignement, 75 % d’entre eux utilisent au moins un pesticide chaque année. Parmi eux, 84 % s’en servent pour faire fuir les cafards, moustiques ou autres nuisibles. Ce n’est toutefois pas le seul usage que les Français font de ces insecticides ou pesticides. L’étude dévoile ainsi que 61 % des propriétaires d’animaux les traitent avec mais aussi que 20 % des propriétaires de jardins y ont recours pour désherber.

Des produits interdits mais toujours utilisés

Si une écrasante majorité des Français utilisent des pesticides à la maison, le principal problème survient avant tout du fait qu’ils ne s’en méfient pas assez. Alors que 70 % des personnes qui s’en servent pour le jardin indiquent suivre les précautions d'emploi, seulement près d’un tiers des Français respectent les règles de prudence lorsqu’ils les utilisent contre les insectes volants. « Ils sont plus au courant pour les pesticides utilisés au jardin, parce qu'on en parle beaucoup dans le débat public », souligne à l'AFP Jean-Luc Volatier, adjoint à l'évaluation des risques à l'Anses.

Autre preuve d’une mauvaise information, 75 % des Français ont dans leur placard des pesticides contenant des substances interdites. Des produits achetés avant qu’ils ne soient interdits et donc toujours utilisés. Depuis 2014, 29 % des produits autorisés à l’époque ont été bannis. L’agence sanitaire ajoute que lorsqu’ils utilisent ces pesticides, les Français sont très peu nombreux à utiliser des gants ou encore à aérer.

Outre des recommandations évidentes telles que le port de gants ou d’aérer les pièces où les insecticides ont été utilisés, l’Anses demande une meilleure information sur les précautions d’usage. Une demande pour que les pesticides ou insecticides utilisés à la maison ne deviennent pas une source d’inquiétude.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
meilleure prévention des risques des pesticides, qu’ils soient professionnels ou domestiques ! : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=506

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES