• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

L'e-cigarette, 95 % moins dangereuse que le tabac

Publié par le

Il a été recommandé par les autorités sanitaires britanniques, d’utiliser l’e-cigarette pour arrêter de fumer. Cependant, la France, ne souhaite pas aller vers une recommandation explicite.

L’usage de l’e-cigarette devrait être encouragé pour arrêter de fumer

Selon une étude d’un groupe dépendant des autorités sanitaires britanniques, la cigarette électronique, est 95 % moins nocive que le tabac. Elle indique aussi, que l’usage de l’e-cigarette devrait réellement être encouragé auprès des fumeurs qui souhaitent stopper leur consommation de tabac.

Un professeur, Kevin Fenton, auteur de l’étude, a mentionné les éventuels dangers de l'e-cigarette, mais, en comparant avec le tabac, les résultats démontrent peu de nocivité.

Les composants chimiques qui sont responsables de maladies, dans les cigarettes traditionnelles, sont presque tous absents des vapoteuses. C’est pourquoi, elles sont ainsi considérées comme 95 % moins dangereuses que les cigarettes. Les inhalations passives des émanations de l’e-cigarette, sont aussi considérées comme moins néfastes pour la santé.

La France tolère l’e-cigarette, dans le cas d’un sevrage

Le rapport de l’Organisation mondiale de le Santé de 2014, souhaitait, un encadrement strict de l’usage de la cigarette électronique, ce qui va ainsi à l’encontre des recommandations de l’étude. Il préconisait en effet, d’interdire son utilisation en milieu clos, mais aussi, la vente auprès des mineurs.

En France, la Haute Autorité de santé, opte pour une tolérance de la cigarette électronique, dans le cas d’un sevrage, mais sans aller vers une recommandation explicite.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES