Assurance santé

L'épidémie du nouveau Coronavirus s'étend de plus en plus

Publié par le , Mis à jour le 14/04/2020 à 15:17

Coronavirus : épidémie ou pandémie ?

Apparu en ce début d’année en Chine, le nouveau Coronavirus, aussi appelé Covid-19, est désormais présent dans une cinquantaine de pays du monde. Près de 90 000 personnes ont été testées positives au virus, et plus de 200 sont décédées en France. Considérée comme une épidémie, ne sommes-nous pas désormais plus proches de la pandémie ? Assurland fait le point.

Coronavirus : peut-on désormais parler de pandémie ?

Il peut parfois être difficile de faire la différence entre une épidémie et une pandémie. Et avec le nouveau Coronavirus, Covid-19, qui atteint la France depuis peu, de nombreuses personnes s’interrogent encore plus. Il faut donc savoir qu’une épidémie, de son nom latin “epidemia” signifiant “à la maison”, correspond à la propagation et le développement d’un virus chez de nombreuses personnes dans une zone démographique bien définie. Une pandémie, “pandemos” ou “tout le peuple”, correspond quant à elle à la propagation d’un virus à l’échelle mondiale. Généralement, les pandémies concernent de nouvelles maladies contre lesquelles les populations ne sont pas immunisées. C’est pourquoi, son impact et sa gravité sont potentiellement plus élevés que pour des virus déjà connu.

À ce jour, et malgré des milliers de personnes contaminées au travers des continents, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) ne souhaite pas parler de pandémie, mais d’épidémie. Pourquoi ? L’explication donnée est que, pour le moment, seule Wuhan en Chine est considérée comme étant un foyer officiel ou le virus est apparu. Les autres pas ne sont pas considérés comme étant des foyers, même si on ne sait toujours pas comment le Covid-19 est arrivé jusqu’en Italie. De plus, le choix de ne pas vouloir utiliser le terme pandémie se justifie du fait que cela “risquerait d’amplifier inutilement les peurs, une stigmatisation et une paralysie des systèmes de santé”. C’est ce qu’explique le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. Il précise également que l’OMS doit se "concentrer sur l'endiguement tout en faisant tout son possible pour se préparer à une éventuelle pandémie".

En cas de pandémie, que se passe-t-il ?

Actuellement, en France, l’épidémie en est au “stade 2”. Les écoles sont fermées dans les régions touchée, et de nombreuses mises en quatorzaine ont lieu en même temps que de nombreux rassemblements s’annulent et sont interdits (concerts, salon de l’auto, etc). Pour l’instant, les malades sont pris en charge de manière individuelle mais, si nous venions à en arriver au “stade 3”, cela demandera une pleine mobilisation des systèmes de santé. Cependant, atteindre ce 3ème stade ne ferait pas pour autant de l’épidémie une pandémie.

Mais si une pandémie venait à être déclarée par l’OMS, le Règlement Sanitaire International (RSI) devrait alors être respecté par ses 196 Etats Membres. Le RSI est un accord qui amène les pays membres à collaborer dans le but de préserver la sécurité sanitaire mondiale. Comment ? En renforçant la détection des personnes touchées par le virus ou en mettant en place des mesures particulières dans les points d’entrée du pays (aéroports, ports, frontières, etc) par exemple.

Les pandémies les plus connues de l’Histoire

Nombreuses sont les pandémies qui ont fait rage au cours de l’Histoire. Le sida en fait partie, et continue de toucher de nombreuses personnes depuis 1920. Les autres pandémies dont nous avons tous au moins entendu parler une fois sont :

  • la variole faisant près de 500 millions de victimes en 20 ans ;
  • le choléra, tuant près de 140 000 personnes dans le monde ;
  • la peste noire ayant fait 25 millions de victimes rien qu’en Europe en 5 ans ;
  • et la grippe espagnole qui elle aura fait 50 millions de mort en seulement une année.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES