L'État garantit 55 000 euros de revenus par an aux médecins

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance santé > L'État garantit 55 000 euros de revenus par an aux médecins

Actualité de l'assurance

Assurance santéVoir toute son actualité

L'État garantit 55 000 euros de revenus par an aux médecins

|
Consultations : 1497
Commentaires : 0
Le repeuplement des déserts médicaux !

Les déserts médicaux devraient être repeuplés de médecins ! En tous les cas c’est l’ambition de Marisol Touraine, ministre de la Santé, qui garantit 55 000 euros de revenus par an aux médecins s’installant en zones rurales. Il s’agit en fait de donner une garantie de l’Etat aux jeunes médecins. Décryptage.

La cause de cette annonce

Il est certes compréhensible qu’une telle action de la part de l’exécutif fût la conséquence des plaintes des internes en médecine et celle des chirurgiens. L’objet portait surtout sur la réduction de leur liberté d’installation géographique par l’État.

En effet, depuis que l’accord se portant sur les dépassements d’honoraires a été signé en octobre, les internes ont eu l’angoisse de n’avoir aucun choix sur le lieu de leur affectation.

Mais la ministre leur a assuré qu’il y aurait une présentation de solutions d’ici mi-décembre. La mesure a été de renflouer le salaire des jeunes volontaires qui veulent exercer leur métier dans les zones enclavées.

Certes, on estime que malgré les 334 médecins pour 100 000 habitants, un chiffre qui n’est pas du tout alarmant, il existe encore des zones qui ne disposent pas assez de médecins, voire pas du tout. Ces zones sont représentées par une population française de 2 à 3 millions qui habitent précisément dans les campagnes et les quartiers modestes.

La hausse de leur revenu semble être un bon plan

Choisir la solution incitative semble le mieux approprié pour un tel phénomène. Surtout que les jeunes diplômés préfèrent ouvrir leur cabinet ou être salariés dans des centres pour personnes âgées ou dans des laboratoires des grandes villes. Très peu ont le courage de vivre à la campagne ou dans les quartiers les plus démunis.

En plus de cette affirmation de hausse de salaire, le gouvernement prévoit déjà pour cette nouvelle année, le recrutement de 200 praticiens territoriaux de médecine générale qui visent à accompagner les jeunes sortants dans leur installation dans les déserts médicaux.

Pour commencer, ils vont assister leurs ainés pour pouvoir les succéder. C’est un moyen pour préparer la relève, explique la ministre de la Santé.

L’avis d’Assurland : cela a-t-il un impact sur les assurances santé ? A priori non, mais tout ce qui touche aux soins est important.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS