Assurance santé

L'OMS s'inquiète de la hausse du nombre de cas de rougeole dans le monde

Publié par le

Rougeole : l'OMS alerte sur une hausse du nombre de cas

Depuis janvier 2019, 364 808 cas de rougeole ont été enregistrés à travers le monde, soit 3 fois plus que l’année dernière à la même époque. L'agence spéciale de l'ONU évoque des chiffres records depuis 2006.

Les cas de rougeole dans le monde ont triplé depuis janvier

Les cas de rougeole dans le monde ont été multipliés par trois depuis janvier par rapport à la même période de l’an dernier. Du 1er janvier au 31 juillet 2019, 364 808 cas ont été enregistrés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), contre 129 239 l’an dernier à la même période. Selon Christian Lindmeier, porte-parole de l’agence spéciale de l'ONU, il s’agit des chiffres « les plus élevés » jamais enregistrés depuis 2006. En avril dernier, l’OMS avait déjà tiré la sonnette d’alarme en évoquant une augmentation de 300 %.

Selon l’OMS, les épidémies les plus importantes ont été enregistrés en République démocratique du Congo, à Madagascar et en Ukraine. D’importantes hausses ont également été recensées en Angola, au Cameroun, au Tchad, au Kazakhstan, au Nigeria, aux Philippines, au Soudan du Sud, au Soudan et en Thaïlande.

Près de 90 000 cas signalés cette année en Europe

L’augmentation du nombre de cas ne survient néanmoins pas que dans les seuls pays où la couverture vaccinale est faible. Dans les pays occidentaux les « anti-vax » restent nombreux. Aux Etats-Unis, le nombre de cas de rougeole enregistré cette année n’avait plus été atteint depuis 25 ans. En Europe, les chiffres ont également progressé et même doublé avec près de 90 000 cas signalés cette année, contre 84 462 pour l’ensemble de l’année 2018.

Dans ces pays occidentaux, les « anti-vax » s’appuyent sur une petite étude menée en 1998 liant le vaccin contre la rougeole et l’autisme. Des allégations contredites à plusieurs reprises et notamment par une étude publiée en mars dernier dans les Annales de Médecine interne aux Etats-Unis. Après avoir testé 650 000 enfants, les chercheurs ont réaffirmé qu’il n’y avait aucun lien entre le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) et l’autisme.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES