Assurance santé

L'UFC-Que choisir épingle les médicaments pour enfants

Publié par le , Mis à jour le 22/02/2018 à 16:17

Quels sont ces médicaments inutiles voire dangereux pour l'enfant ?

Dans son numéro de mars 2018, l’association UFC-Que choisir s’est intéressée à ces médicaments que l’on prescrit aux enfants en cas de toux, de fièvre ou encore de rhume. Résultat des courses ? Si l’on assiste aux prémices d’une déprescription, trop de médicaments prescrits sont encore inutiles voire dangereux pour la santé de l’enfant. Tour d’horizon.

De graves effets indésirables

Comme le signale l’UFC-Que choisir, nombreuses sont les études qui, ces dernières années, ont mis en évidence le recours excessif aux traitements médicamenteux pour soigner les plus jeunes. Ainsi, en 2005, la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) de l’Aude avait révélé qu’un enfant sur dix âgé de moins de 15 ans s’était vu prescrire un médicament pourtant contre-indiqué pour son âge.

Toutefois, l’on constate aujourd’hui davantage de mesure et de vigilance. Face aux effets indésirables graves de certains médicaments prescrits pour des pathologies bénignes, l’heure est à la révision des recommandations ainsi qu’à un début de déprescription.

Malheureusement, l’on trouve encore sur le marché et dans les armoires à pharmacie des médicaments inutiles voire dangereux pour les jeunes enfants.

Rhume, toux, fièvre ou diarrhées chez l’enfant

Au-delà de ce constat, l’UFC-Que choisir a décidé de faire le point sur les principaux traitements que l’on trouve en vente pour le traitement des maux fréquents qui affectent les jeunes enfants :

  • Le rhume

Passé l’âge de 6 mois, les rhumes deviennent fréquents chez les plus jeunes mais ils ne sont jamais graves. Toutefois, le nez bouché peut favoriser la toux et perturber les nuits de l’enfant. Comment faire ? Optez pour le sérum physiologique en dosette ou choisissez l’eau salée en spray. En revanche, faites une croix sur le spray antiseptique ou décongestionnant pour le nez qui est contre-indiqué pour les enfants de moins de 15 ans. Evitez aussi les inhalations à base d’huiles essentielles ainsi que les suppositoires qui mêle antiallergique et paracétamol.

  • La toux

A moins d’être liée à une allergie ou de s’accompagner de difficultés respiratoires ainsi que de fièvre persistante, la toux ne présente généralement aucune gravité. Le plus souvent, l’eau de mer stérile et le sérum physiologique sont les plus efficaces. A noter que sirops, poudres et suppositoires ne présentent aucune utilité et s’accompagnent d’effets indésirables. D’ailleurs, ils ne sont pas indiqués pour les enfants de moins de 2 ans. Pensez-y lors de votre prochain passage à la pharmacie.

  • La fièvre

Si votre enfant la supporte sans trop de difficulté, un traitement s’avère inutile. Dans le cas contraire, le paracétamol apparaît tout indiqué à condition toutefois de suivre scrupuleusement la posologie du médicament concerné.

  • Les douleurs

A l’instar de la fièvre, le paracétamol est le médicament idoine en cas de douleurs (dents, tête, gorge, oreilles,…etc.). En cas de traumatismes ou de douleurs intenses, l’ibuprofène peut également être utilisé mais pensez à demander un avis médical.

  • Les diarrhées

En cas de diarrhée aiguë, la priorité doit être donnée à la réhydratation de l’enfant, surtout s’il a moins de 2 ans. C’est pour cette raison qu’il ne faut pas hésiter à utiliser de manière préventive une solution de réhydratation orale (SRO). En revanche, vous pouvez oublier les médicaments anti-diarrhée dont les effets secondaires ne favoriseront pas la guérison de l’enfant malade. Même contre-indication en cas de diarrhées pour les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme Advilmed ou Nurofenpro par exemple.

  • Le reflux du nourrisson

Bénigne dans la majorité des cas, cette pathologie ne nécessite pas de traitement à base de médicaments. D’ailleurs, il suffit généralement d’adopter des mesures d’hygiène et d’alimentation comme l’épaississement du bol alimentaire pour en venir à bout.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES