Assurance santé

La cigarette bientôt interdite dans 52 parcs et jardins parisiens

Publié par le , Mis à jour le 31/05/2019 à 13:55

L'interdiction de fumer concerne 10% des espaces verts de Paris

La cigarette dans les parcs et jardins, c’est bien fini ! La mairie de Paris frappe un grand coup en l’interdisant dans 52 lieux de la capitale à partir du 8 juin 2019. Les fumeurs récalcitrants devront s’acquitter d’une amende allant jusqu’à 68 euros.

38 euros d’amende pour les fumeurs

Il ne sera bientôt plus possible de s’en griller une tout en surveillant ses enfants. À l'occasion de la journée mondiale sans tabac, la mairie de Paris devrait annoncer l’interdiction de la cigarette dans 52 parcs et jardins de la capitale. Une interdiction qui débutera dès le 8 juin 2019 et qui concernera 10% des espaces verts de la ville.

Depuis un an, une expérimentation est menée dans six parcs des 3e, 10e ,12e ,13e ,15e et 17e arrondissements. Une phase de test qui a porté ses fruits car le nombre de fumeurs a considérablement diminué ainsi que les mégots de cigarettes.

Dans un premier temps, des agents de la ville aidés de flyers seront présents dans les parcs et jardins afin de sensibiliser les Parisiens à cette nouvelle interdiction. Par ailleurs, des panneaux d’information ainsi que des cendriers ludiques seront installés à l’entrée des jardins. Et pour celles et ceux qui auraient du mal à éteindre leur cigarette, ils devront s’acquitter d’une amende de 38 euros. La somme montera jusqu’à 68 euros si un mégot est jeté dans un jardin ou parc sous le coup d’une interdiction. Des amendes qui seront délivrées dès le 1er juillet 2019.  

Strasbourg interdit elle aussi la cigarette

En 2018, la mairie de Strasbourg a décidé d’interdire elle aussi la cigarette dans les parcs publics. Là aussi, les personnes qui fument ou qui jettent un mégot sont passibles d’une amende de 68 euros. Une mesure inédite pour une grande ville française en raison de « l’ampleur du tabagisme et ses conséquences environnementales, sécuritaires et en santé publique » avait alors expliqué un communiqué de la ville. En mai 2015, Strasbourg avait déjà interdit la cigarette sur l’ensemble des aires de jeux pour enfants.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES